Akhannouch valide les conditions de recrutement des enseignants : « J’en prends la responsabilité ! »

En déclarant qu'il s'agissait d'une décision gouvernementale, Aziz Akhannouch a exprimé sa solidarité à l'égard du ministre de l'Éducation, Chakib Benmoussa, au sujet de la polémique liée à la limitation de l'âge du recrutement des enseignants à 30 ans.

Akhannouch valide les conditions de recrutement des enseignants : « J’en prends la responsabilité ! »

Le 29 novembre 2021 à 19h52

Modifié 29 novembre 2021 à 19h55

En déclarant qu'il s'agissait d'une décision gouvernementale, Aziz Akhannouch a exprimé sa solidarité à l'égard du ministre de l'Éducation, Chakib Benmoussa, au sujet de la polémique liée à la limitation de l'âge du recrutement des enseignants à 30 ans.

Le chef du gouvernement s’est montré solidaire de son ministre de l’Éducation, Chakib Benmoussa, au sujet de la récente réforme relative aux conditions de recrutement des enseignants, ce lundi 29 novembre, lors de la séance plénière consacrée aux questions orales à la Chambre des représentants.

« Je salue M. le ministre Chakib Benmoussa pour le travail qu’il fait. Je suis sûr que la méthodologie qu’il adopte va ouvrir la voie à une vraie réforme du secteur de l’éducation au Maroc. La décision qu’il a prise pour le choix des enseignants est une décision du gouvernement et non pas d’un seul ministre. En tant que chef de gouvernement, je prends la responsabilité des décisions gouvernementales, tant que c’est au service du citoyen », a déclaré Aziz Akhannouch en réponse aux députés.

« Nous n’hésiterons pas à prendre des décisions, même si elles apparaissent injustes, mais qui dans leur essence sont essentielles à la mise en œuvre de l’État social. Ce genre de réforme, notamment dans l’éducation et la santé, nécessite une prise de responsabilité sans hésitation. »

« Toutes les décisions que nous prendrons durant notre mandat au sujet de l’éducation prendront en compte une seule question : ‘Est-ce que c’est en faveur de l’élève ?’ La qualité est le seul critère que nous prendrons ! Faut-il rappeler que le dernier rapport PISA de 2018 indique que 70% des élèves marocains âgés de 15 ans n’ont pas les bases dans les mathématiques, la lecture et les sciences ? Le Maroc y a été classé 75 sur 79 pays. »

Au cours de cette séance consacrée aux questions orales sur le thème de l’État social, Aziz Akhannouch a rappelé les objectifs sociaux de son programme gouvernemental, ainsi que les principales mesures inscrites dans la loi de Finances de 2022, dans les domaines de l’éducation, de la santé et de la protection sociale.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

MICRODATA: Communique financier trimestriel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.