Avec un poids budgétaire limité, la MAP attend un renforcement de son positionnement juridique (Khalil Hachimi Idrissi)

L’Agence Maghreb Arabe Presse (MAP) constitue aujourd’hui un pôle public d’information solide et incontournable, présent sur tous les segments du marché de l’information, a souligné son directeur général, Khalil Hachimi Idrissi.

Avec un poids budgétaire limité, la MAP attend un renforcement de son positionnement juridique (Khalil Hachimi Idrissi)

Le 23 novembre 2021 à 16h16

Modifié 23 novembre 2021 à 17h42

L’Agence Maghreb Arabe Presse (MAP) constitue aujourd’hui un pôle public d’information solide et incontournable, présent sur tous les segments du marché de l’information, a souligné son directeur général, Khalil Hachimi Idrissi.

« C’est un pôle public de l’information en marche sur la voie du succès, dont les maîtres mots sont l’audace, l’expertise professionnelle et le patriotisme », a affirmé Khalil Hachimi Idrissi, lundi 22 novembre lors de la réunion du conseil d’administration de la MAP, qui s’est tenue sous la présidence du ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed Mehdi Bensaid.

M. Hachimi Idrissi a relevé que la MAP, qui a un poids budgétaire limité de 255 millions de DH, attend aujourd’hui un renforcement de son positionnement juridique pour parachever sa mission et sa déclinaison nationale, régionale et locale. Il a aussi fait observer que le défi consiste à « faire en sorte que le service public de l’information soit présent d’une manière autonome dans l’écrit, dans les kiosques, dans les sites, sur les ondes, dans les images et sur les satellites ».

Un nouveau modèle économique viable

M. Hachimi Idrissi a mis l’accent sur les nombreux défis et mutations du secteur de l’information, soulignant que la révolution numérique a engendré une évaporation de l’audience, une baisse du chiffre d’affaires et un effondrement déontologique.

« Comment trouver un nouveau modèle économique viable ? Quel est la part, le rôle ou la responsabilité de l’État dans le nouveau modèle à trouver ? », s’est-il interrogé, faisant observer qu’au moment où les cartes sont en train d’être rebattues, le service public est interpellé sur son positionnement pour consolider sa présence et occuper le terrain déserté.

Le défi majeur, a expliqué M. Hachimi Idrissi, consiste à maintenir le service public de l’information, sur tous les segments du marché de l’information, voire aller dans de nouveaux formats. Dans ce sens, il a mis l’accent sur l’importance de reconquérir « la souveraineté de l’État en matière d’information par le rapatriement de l’audience, grâce à une offre nationale suffisante, professionnelle et crédible« .

Précisant que « la voix du Maroc ne doit pas être décalée, noyée, piratée, détournée ou éteinte », il a fait observer que c’est là « l’essentiel de la mission de l’agence telle que la définit clairement la loi de 2018 de la MAP ».

La compréhension parfaite de ces enjeux doit « nous accompagner et nous soutenir pour que nous soyons à la hauteur des besoins de la nation et du projet que forme Sa Majesté le Roi, que Dieu L’assiste, pour notre pays », a-t-il conclu.

Le Conseil d’administration de la MAP a approuvé le plan d’action et le budget de l’Agence Maghreb Arabe Presse au titre de l’exercice 2022, ainsi que les rapports moral et financier de 2020 de l’agence.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Mutandis – Résultats Annuels 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.