Oujda aura bientôt son Technopark

Après Casablanca en 2001, Rabat en 2012, Tanger en 2015 et Agadir en 2021, la création d'un Technopark à Oujda a été actée.

Oujda aura bientôt son Technopark

Le 28 octobre 2021 à 12h11

Modifié 28 octobre 2021 à 14h26

Après Casablanca en 2001, Rabat en 2012, Tanger en 2015 et Agadir en 2021, la création d'un Technopark à Oujda a été actée.

Le Technopark d’Oujda est le fruit d’un partenariat public-privé impliquant, outre la société de gestion des Technoparks, la Moroccan Information Technology Compagny (MITC), la région de l’Oriental, la Wilaya, le Centre régional d’investissement (CRI) et l’Université Mohammed 1er. Le coût du projet est à l’étude.

Le Technopark d’Oujda s’étendra sur une superficie de près de 4.000 m2, avec une capacité d’accueil de plus de 60 startups en mode plug & play.

« Nous souhaitons soutenir et accompagner les porteurs de projets innovants dans leur région. Au-delà de la ville de Oujda, c’est toute la région de l’Oriental qui regorge de capacités et de potentialités entrepreneuriales. Notre devoir est de les aider et de leur offrir une plateforme et des services d’accompagnement pour favoriser leur réussite », explique Lamiae Benmakhlouf, directrice générale de la MITC, la société gestionnaire des Technoparks Maroc, citée dans un communiqué.

Les critères d’éligibilité s’appliquent à l’ensemble des porteurs de projets opérant dans les technologies de l’information, la Green Tech et les industries culturelles et créatives. Ils pourront profiter des services d’hébergement, de coaching et de mise en relation avec le réseau Technopark, dans toutes les villes du Royaume avec une facilitation à l’accès au marché et au financement.

A l’instar des autres Technoparks, celui de Oujda sera installé dans le centre-ville (le bâtiment abritant l’ancien siège de la Banque populaire) et sera situé à proximité de l’ensemble des administrations et des commodités qui facilitent le quotidien des entrepreneurs. Il accueillera, au-delà des startups, les porteurs de projets et les auto-entrepreneurs.

La convention prévoit également une étroite collaboration avec l’université Mohammed 1er, afin de faciliter le rapprochement entre l’entreprise et l’université et d’encourager la création d’entreprises innovantes au niveau de la région de l’Oriental, via la valorisation de la recherche et du processus d’incubation.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Salafin : Avis de convocation des actionnaires à l’AGE Mercredi 30 juin 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.