Casablanca-Settat : voici les principaux projets d’investissement public programmés dans le PLF 2022

Le projet de loi de Finances 2022 prévoit de grands montants pour les projets d'investissement public dans la région de Casablanca-Settat. Parmi eux, les lignes de tramway et de BHNS, les autoroutes, les projets d'OCP à Jorf Lasfar, l'extension du port de Casablanca...

Casablanca-Settat : voici les principaux projets d’investissement public programmés dans le PLF 2022

Le 25 octobre 2021 à 9h42

Modifié 25 octobre 2021 à 9h42

Le projet de loi de Finances 2022 prévoit de grands montants pour les projets d'investissement public dans la région de Casablanca-Settat. Parmi eux, les lignes de tramway et de BHNS, les autoroutes, les projets d'OCP à Jorf Lasfar, l'extension du port de Casablanca...

Les chiffres de l’investissement public pour le compte de l’année 2022 affichent un record de 245 milliards de dirhams. La région de  Casablanca-Settat, qui compte pour 36,2% du PIB national (en moyenne entre 2001-2019), en a reçu une part importante.

Voici quelques-uns des principaux projets d’investissement public inscrits au titre de l’année 2022, ainsi que les montants alloués selon le projet de loi de Finances (voir également tableau ci-dessous).

Les projets d’aménagement à Casablanca

La société Casa Transport a alloué le montant de près de  2 milliards de dirhams pour poursuivre les travaux des lignes T3 et T4 du tramway, et près de 710 millions de dirhams pour ceux des lignes L5 et L6 du BHNS.

Casa Aménagement a prévu, quant à elle, 18 millions de dirhams pour le compte du Grand Théâtre de Casablanca, un projet qui aura coûté un peu plus de 1,4 milliard de dirhams. Les projets de voirie, à l’intérieur de la ville, coûteront 350 millions de dirhams en 2022 portés par la société de développement local. 

Les projets d’équipement

20 millions de dirhams sont allouées à l’élargissement et au renforcement de la route régionale n°322, tandis que la reconstruction d’un ouvrage d’art au niveau d’Oued Nfifikh, sur la route nationale n°1, coûtera 30 millions de dirhams.

Autoroutes du Maroc (ADM) compte investir 659 millions de dirhams, au titre de l’année 2022, pour la construction de l’autoroute Tit Mellil-Berrechid. Le coût total du projet s’élevant à 1,8 milliard de dirhams.

ADM va également injecter 200 millions de dirhams pour le triplement de l’autoroute Casablanca-Berrechid, et 308,7 millions de dirhams pour le triplement du contournement de Casablanca. Le coût total des deux projets étant respectivement de 1.014 et 917,1 millions de dirhams.

L’extension du port de Casablanca, au niveau de la jetée de Moulay Youssef, coûtera 204 millions de dirhams au département de l’Équipement en 2022.

L’ANP, quant à elle, a prévu au titre de l’année 2022, 50 millions de dirhams pour les travaux de renforcement des digues de protection du port de Casablanca, et 60 millions de dirhams pour les travaux de confortement du talus situé entre la jetée de la prise d’eau et l’entrée Nord du port de Jorf Lasfar.

Les projets sociaux

64 millions de dirhams sont prévus pour un hôpital de proximité à Bouskoura, alors que la poursuite des travaux du vélodrome de Casablanca coûtera 20 millions de dirhams au département du Sport.

La construction d’un centre de formation à Mohammédia est programmée, pour un montant de 10 millions de dirhams, par le département de la Pêche maritime.

Les travaux de construction du tribunal de première instance à Mohammédia coûteront 40 millions de dirhams, tandis que la construction du Centre régional d’archives à El Jadida coûtera 36 millions de dirhams au ministère de la Justice.

L’OFPPT, quant à elle, contribuera à hauteur de 50 millions de dirhams au projet de la Cité des métiers et compétences de Casablanca-Settat, dont l’investissement total atteindra à terme la somme totale de 620 millions de dirhams.

Les projets de mise à niveau du rural

Le Programme de réduction des disparités territoriales et sociales (PRDTS) de la région a alloué, pour le compte de l’année 2022, une somme de 212,8 millions de dirhams. C’est un programme national (2017-2023), piloté par le ministère de l’Agriculture, qui consiste à investir dans l’infrastructure de désenclavement et les services sociaux de base. 

D’autre part, 145,2 millions de dirhams ont été alloués à la déclinaison régionale du Programme national d’économie d’eau en irrigation (PNEEI) qui vise à améliorer l’efficience de l’irrigation, à augmenter la valorisation de l’eau et à stimuler la productivité.

Autres projets des EEP

Les Établissements et entreprises publics (EEP) portent également de grands projets, comme ceux d’OCP qui compte poursuivre les projets de Jorf Phosphate Hub (JPH) et Jorf Fertilizer Complex 4 (JFC 4), et le projet de construction de 2 nouvelles lignes sulfuriques avec centrale intégrée à Jorf Lasfar.

Pour sa part, l’ONEE compte investir 204,3 millions de dirhams dans l’alimentation en eau potable en zones urbaines, et 144,4 millions de dirhams en zones rurales. 

Tandis que 196,8 millions de dirhams seront alloués au renforcement du réseau 400 kV Centre-Casablanca, 100 millions de dirhams à la réalisation du nouveau parc à charbon à Jorf Lasfar, et 84,2 millions de dirhams au projet Gas to Power.

L’économie de la région Casablanca-Settat de 2001 à 2019

Pour rappel, entre 2001 et 2019, Casablanca-Settat est la région qui a le plus contribué au PIB, à hauteur de 36,2%, selon le projet de loi de Finances 2022.

En moyenne, sur la même période, elle a enregistré un PIB nominal par habitant de 36.619 DH ; c’est 51% de plus que la moyenne nationale qui était de 24.194 DH.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SONASID : Effets de la crise sanitaire sur les résultats du 1er semestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.