Ryad Mezzour : « Nous avons, en perspective, un beau carnet de commandes dans l’aéronautique »

Lors de sa première sortie médiatique, tenue ce vendredi 22 octobre au siège de l’Institut des métiers de l’aéronautique, Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du commerce, répond aux questions de Médias24 sur les priorités du secteur aéronautique et les chantiers en cours.

Ryad Mezzour : « Nous avons, en perspective, un beau carnet de commandes dans l’aéronautique »

Le 23 octobre 2021 à 9h31

Modifié 23 octobre 2021 à 9h31

Lors de sa première sortie médiatique, tenue ce vendredi 22 octobre au siège de l’Institut des métiers de l’aéronautique, Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du commerce, répond aux questions de Médias24 sur les priorités du secteur aéronautique et les chantiers en cours.

Ryad Mezzour, le tout nouveau ministre de l’Industrie et du commerce, a choisi d’effectuer sa première sortie médiatique au siège de l’Institut des métiers de l’aéronautique (IMA), à la suite de la réunion de travail organisée, ce vendredi 22 octobre, avec le Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS).

Cette réunion, tenue à huis clos, a été consacrée à la feuille de route du développement du secteur aéronautique. Présents lors de cette rencontre, Karim Cheikh et Hamid Benbrahim El Andaloussi, respectivement président et président d’honneur du GIMAS, ont exposé, dans un premier temps, les réalisations de ce secteur au cours des vingt dernières années.

Pour sa part, Ryad Mezzour a déclaré lors des échanges que « la première grande mutation attendue dans le secteur concerne le moteur aéronautique et les évolutions environnementales. Notre ambition est de positionner le Maroc comme un acteur important dans la propulsion verte, et nous ne ménagerons aucun effort pour y parvenir ».

Médias24. Y a-t-il de nouvelles entreprises qui comptent s’installer au Maroc dans le cadre de leurs activités ?

Ryad Mezzour. Il y en a déjà. Des signatures très importantes ont eu lieu ou sont en cours. Des investissements très importants ont également été mis en place durant la période du Covid. Des perspectives extrêmement importantes sont en vue. Il y a des choses qu’on ne peut pas annoncer tout de suite, mais ce que je peux affirmer, c’est qu’il y a de belles perspectives de développement pour le secteur de l’aéronautique. Et un beau carnet de commandes aussi.

– Peut-on avoir davantage de détails à ce propos ?

– Si je vous donne plus de détails, on n’aura plus de commandes !

– Sur quoi ont porté les principaux échanges qui ont eu lieu lors de cette première réunion avec le GIMAS ?

-Nous avons eu des échanges très intéressants sur la situation du secteur qui a franchi un palier. Aujourd’hui, sur la carte mondiale, je le dis et je l’affirme, nous sommes la base la plus compétitive au monde au niveau de l’industrie aéronautique, même si d’autres ne le disent pas. Et aujourd’hui, nous sommes en train de parler de l’avenir en essayant de construire ensemble (ndlr, avec le GIMAS), tout en définissant où nous voulons aller. Nous travaillons main dans la main, comme nous l’avons toujours fait.

– Quels sont pour vous les principaux axes de développement de la prochaine phase de la stratégie aéronautique ?

-Le capital humain est au centre de cette stratégie, tout autant que l’emploi qui est la priorité du gouvernement. Par rapport à cela, il y a deux secteurs au moins que nous avons identifiés et que nous allons développer de manière massive. Il s’agit du secteur des services et du secteur de l’ingénierie.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.