Le pass vaccinal devient obligatoire à partir de jeudi 21 octobre (officiel)

Le gouvernement a décidé l'entrée en vigueur du pass vaccinal, à partir du 21 octobre, en tant que document homologué par les autorités sanitaires, sur la base des exigences légales liées à la gestion de l'état d'urgence sanitaire.

Le pass vaccinal devient obligatoire à partir de jeudi 21 octobre (officiel)

Le 18 octobre 2021 à 18h56

Modifié 20 octobre 2021 à 14h00

Le gouvernement a décidé l'entrée en vigueur du pass vaccinal, à partir du 21 octobre, en tant que document homologué par les autorités sanitaires, sur la base des exigences légales liées à la gestion de l'état d'urgence sanitaire.

A compter du jeudi 21 octobre 2021, le pass vaccinal devient un document officiel qui sera exigé pour différentes activités telles que les déplacements et l’accès aux lieux touristiques ainsi qu’aux administrations.

Dans un communiqué, le gouvernement annonce que le pass vaccinal sera exigé pour les déplacements entre provinces et préfectures, quel que soit le mode de transport, public ou privé. Il remplacera également les autorisations de déplacement ainsi que les autorisations de quitter le territoire délivrées par les autorités locales.

Il sera également exigé pour toute personne désirant accéder aux administrations publiques, y compris les fonctionnaires. Même chose pour les administrations semi-publiques et privées. Tout le personnel des entreprises du secteur privé, ainsi que les visiteurs devront avoir un pass vaccinal.

Il sera enfin exigé pour accéder aux lieux clos, aux hôtels, aux établissements touristiques, aux hammams, aux salles de sport, aux restaurants, aux cafés et aux commerces.

Le communiqué appelle les responsables des administrations publiques et privées à appliquer ces dispositions sous leur responsabilité légale personnelle.

Les restrictions précédentes restent toutes valables.

En d’autres termes, sans pass vaccinal, on pourra juste rester chez soi, ou sortir sans dépasser les limites de la province ou de la préfecture, tout en faisant ses courses auprès des vendeurs de plein air.

Il paraît évident que ces dispositions, à l’étude depuis plusieurs semaines, visent à accélérer la vaccination qui a connu un certain ralentissement.

Voici le texte intégral du communiqué relayé par l’agence MAP:

« Le gouvernement a décidé d’adopter, à partir de jeudi prochain, une nouvelle approche préventive basée sur le « pass vaccinal » en tant que document agréé par les autorités sanitaires et ce, conformément aux dispositions juridiques relatives à la gestion de l’état d’urgence sanitaire.

« Dans le cadre du renforcement du développement positif que connaît la campagne nationale de vaccination, tout en prenant en considération la baisse progressive du nombre d’infections par le coronavirus grâce aux mesures prises par les autorités publiques, et conformément aux recommandations du comité scientifique et technique, le gouvernement a décidé d’adopter, à partir du jeudi 21 octobre, une nouvelle approche préventive, basée sur le pass vaccinal, en tant que document agréé par les autorités sanitaires et ce à travers une série de mesures », indique un communiqué du gouvernement.

« Ces mesures, précise-t-il, concernent l’autorisation des personnes à se déplacer entre les préfectures et les provinces, à travers les moyens de transport privés ou publics, à condition de présenter exclusivement le « pass vaccinal », l’adoption de ce « pass » comme document de voyage à l’étranger et l’annulation de l’autorisation de déplacement délivrée par les autorités locales compétentes.

« Les fonctionnaires, les employés et les usagers des administrations sont également tenus de fournir le « pass vaccinal » pour accéder aux administrations publiques, semi-publiques et privées, ajoute la même source, indiquant qu’il est nécessaire de présenter ce « pass » pour accéder aussi aux établissements hôteliers et touristiques, aux restaurants, aux cafés, aux espaces fermés, aux commerces, aux salles de sport et hammams.

« Tous les responsables des secteurs public et privé se doivent de veiller à l’application saine de toutes ces mesures, sous leur responsabilité juridique directe, poursuit le communiqué.

« Rappelant que les autres mesures préventives déjà instaurées restent en vigueur, le gouvernement appelle les non-vaccinés à recevoir leurs deux doses de vaccin dans les plus brefs délais, et les personnes vaccinées depuis plus de six mois à prendre la troisième dose en vue de renforcer leur immunité.

« À ce propos, les citoyens et citoyennes ayant reçu les deux doses du vaccin doivent télécharger le « pass vaccinal » sur le site web dédié à la campagne nationale de vaccination contre la Covid-19 sur le lien « www.liqahcorona.ma ».

« Ils peuvent également le demander au niveau des annexes administratives proches de leur lieu de résidence au cas où ils ne parviennent pas à le télécharger dudit site », conclut la même source.

Le pass vaccinal sera délivré dès la première dose, la D3 devient obligatoire (Ait Taleb)

Le Maroc s’achemine vers l’obligation du pass vaccinal pour les activités non essentielles

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank – Enregistrement note d’information CD

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.