TPME : 38% de la valeur ajoutée et 74% des emplois déclarés au Maroc (Observatoire)

Les TPME constituent 99,7% des entreprises au Maroc, elles créent 37,8% de la valeur ajoutée et représentent 73,7% des emplois déclarés, selon le rapport annuel de l'Observatoire marocain de la TPME.

TPME : 38% de la valeur ajoutée et 74% des emplois déclarés au Maroc (Observatoire)

Le 4 octobre 2021 à 19h52

Modifié 5 octobre 2021 à 8h28

Les TPME constituent 99,7% des entreprises au Maroc, elles créent 37,8% de la valeur ajoutée et représentent 73,7% des emplois déclarés, selon le rapport annuel de l'Observatoire marocain de la TPME.

L’Observatoire marocain de la très petite et moyenne entreprise (OMTPME) a rendu public la seconde édition de son rapport annuel. Il montre de grandes disparités économiques et territoriales, entre les grandes entreprises et les TPME.

Les TPME comprennent toutes les catégories hors grandes entreprises. Le rapport montre que si elles ne réalisent que 39,3% du chiffre d’affaires (CA) de l’ensemble des entreprises au niveau national, elles représentent toutefois 73,7% du total des emplois.

La classification adoptée repose sur le chiffre d’affaires de l’entreprise. Ainsi les grandes entreprises sont celles qui réalisent un CA de plus de 175 millions de dirhams (MDH). Les moyennes entreprises, quant à elles, réalisent entre 50 et 175 MDH. Entre 10 et 50 MDH de CA, on parle de petites entreprises. Entre 3 et 10 MDH, ce sont de très petites entreprises (TPE). Tandis que celles qui réalisent entre 0 et 3 MDH sont considérées comme des micro-entreprises.

Chiffres économiques

Le rapport a recensé un total de 571.989 entreprises existantes en 2019 au Maroc. Parmi elles, 91,9% sont des micro-entreprises, 4,6% sont des TPE, 2,7% sont de petites entreprises, 0,6% sont de moyennes entreprises et 0,3% seulement sont de grandes entreprises.

Les entreprises personnes physiques sont au nombre de 268.937, les sociétés à responsabilité limitée (SARL) au nombre de 191.004, les SARL à associé unique au nombre de 84.637, tandis que 9.762 seulement sont des sociétés anonymes (SA). Les 17.650 entreprises restantes adoptent d’autres formes juridiques.

La région de Casablanca-Settat comprend 30,8% du total des entreprises que comptait le Maroc en 2019, mais représente, à elle seule, 58% du chiffre d’affaires réalisé au niveau national (hors entreprises financières).

Cela s’explique, probablement, par un nombre plus important de grandes entreprises à Casablanca-Settat que dans d’autres régions. En effet, le rapport indique aussi que 60% du CA au niveau national est réalisé par les grandes entreprises.

Le reste du CA, qui totalise 1.780,9 MMDH, est réalisé à 13,5% par les moyennes entreprises, à 14,5% par les petites entreprises, à 6,2% par les TPE et à 5,2% par les micro-entreprises.

D’autre part, le chiffre d’affaires global des entreprises marocaines à l’export est de 306,1 MMDH, dont 73,6% est assuré par les grandes entreprises. 

Le CA des TPME à l’export est de 80,8 MMDH, dont 46% est réalisé par les moyennes entreprises, 37,4% par les petites entreprises, 10,4% par les TPE et 6,3% par les micro-entreprises.

La valeur ajoutée cumulée des entreprises personnes morales en 2019, a atteint 379,44 MMDH, dont 62,2% a été réalisée par les grandes entreprises. Tandis que la part des TPME totalise 143,4 MMDH.

Chiffres de l’emploi

Les entreprises qui emploient entre 0 et 10 salariés concentrent 86,8% du total des emplois, tandis que celles qui en emploient plus de 500 ne représentent que 0,3%.

En 2020, les micro-entreprises comprenaient 23,6% du total des employés déclarés par le total des entreprises marocaines, les TPE 12,4%, les petites entreprises 21,6%, les moyennes entreprises 16,1% et les grandes entreprises 26,3%.

En 2020,  3.300.000 emplois étaient déclarés à la CNSS par 269.627 entreprises. La région de Casablanca-Settat en a concentré 40,4%. Rabat-Salé-Kénitra vient en deuxième position avec 15,3%, suivie de Tanger-Tétouan-Al Hoceima avec 12% et Souss-Massa avec 10,9%.

Les effets de la crise sanitaire

La crise sanitaire a eu un réel impact sur la création d’entreprises. Le rapport cite les chiffres de l’OMPIC qui indiquent que le nombre de création d’entreprises a régressé de 10,5% entre 2020 et 2019, pour s’établir à 84.956 entreprises.

Mais c’est au niveau de l’emploi que la crise s’est fait le plus ressentir. Selon les chiffres du Haut commissariat au plan cités par le rapport, l’économie marocaine a perdu 589.000 postes d’emploi entre le deuxième trimestre de 2019 et la même période de 2020.

Les emplois déclarés à la CNSS, quant à eux, ont baissé de 16,1%, ce qui représente une réduction des effectifs déclarés de l’ordre de 409.891 employés. Les baisses les plus importantes ont été enregistrées dans les secteurs de l’hébergement et de la restauration (-67,6%), et dans ceux des arts, spectacles et activités récréatives (51,7%).

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.