Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation : appel d’offres pour une assistance technique

La Direction des aménagements hydrauliques, relevant du ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l'eau, a lancé, jeudi 23 septembre, un appel d'offres relatif à une assistance technique pour la mise en œuvre des actions de développement de l'offre du Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation 2020-2027.

Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation : appel d’offres pour une assistance technique

Le 24 septembre 2021 à 13h41

Modifié 24 septembre 2021 à 13h57

La Direction des aménagements hydrauliques, relevant du ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l'eau, a lancé, jeudi 23 septembre, un appel d'offres relatif à une assistance technique pour la mise en œuvre des actions de développement de l'offre du Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation 2020-2027.

Les prestations, objet du marché, consistent à mettre à la disposition de la Direction des aménagements hydrauliques (DAH) des assistants experts et seniors pour accompagner la mise en œuvre de la composante « mobilisation des ressources en eau de surface », telle qu’elle figure dans les documents de planification, notamment le Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation 2020-2027.

Le montant du marché s’élève à 14,7 millions de DH.

Cette assistance portera sur les domaines suivants :

–  les projets de grands barrages et des surélévations et/ou réhabilitation des barrages existants ;

–  les projets de transfert d’eau inter-bassins, les interconnexions, entre les systèmes hydrauliques pour sécuriser l’approvisionnement en eau potable des villes et centres urbains et l’irrigation des grands périmètres agricoles ;

–  le programme des petits barrages et des protections des cours d’eau, prévus pour le développement local.

Les prestations porteront également sur l’assistance technique pour le contrôle des prestations susmentionnées à travers le Royaume.

Ces prestations concernent en principe les éléments suivants :

–  Définir l’agencement technique et examiner la programmation et l’évaluation des actions à mener, par les services de la Direction des aménagements hydrauliques pour la mise en œuvre de la composante développement des ressources en eau de surface du Programme 20-27 à travers le Royaume et ce, en coordination avec les différents intervenants.

–  Procéder à la revue et affiner les caractéristiques techniques préliminaires et les évaluations des schémas d’aménagement et de mobilisation des ressources en eau de surface (Projets d’infrastructures liés, y compris les coûts), dont la réalisation est prévue dans le cadre du Programme 20-27.

Cet affinage portera notamment sur les projets de nouveaux grands barrages n’ayant, pas encore, fait l’objet d’études détaillées, les projets de surélévation ou de réhabilitation des barrages existants, les projets de transfert d’eau inter-bassins hydrauliques et/ou projets d’interconnexion entre systèmes hydrauliques qui visent la sécurisation d’alimentation, en eau potable et industrielle, des villes et centres urbains, même en situation de sécheresse, ainsi que l’amélioration de la desserte, en eau d’irrigation des grands périmètres et des projets de dessalement.

–  Procéder, au fur et à mesure, de l’affinage du Programme et des premières étapes de sa mise en œuvre, à une expertise des questions techniques, portant sur les conditions de faisabilité des schémas envisagés et des projets d’infrastructures programmés, et sur les actions préalables à mener, suffisamment, à l’avance avant ou au cours des études d’avant-projet ou d’exécution, de ces projets et leur impact socio-économique et environnemental.

Cette expertise portera sur les projets de surélévation des barrages existants, la revue des études d’avant-projet des grands barrages, les conditions géologiques, géotechniques et hydrogéologiques de faisabilité des projets de grands barrages et des projets de transfert entre bassins hydrauliques, les projets d’interconnexion de systèmes d’alimentation en eau potable et industrielle, associés aux retenues de barrages existantes et projetées.

Elle inclura également les études et les travaux de réalisation des projets de barrages, de transfert et d’interconnexion, et notamment les aspects suivants : la faisabilité des sites de barrages et des schémas des projets de transfert et d’interconnexion, l’agencement et la programmation des actions techniques, les études de conception (Étude préliminaire (EP), avant-projet sommaire (APS), avant- projet détaillé (APD), dossier de consultation des entreprises (DCE)).

L’opportunité des projets de petits barrages devra être analysée, en coordination, avec les différents intervenants, en tenant compte de la capacité de développement et de mobilisation des ressources en eau, avec un niveau minimum de garantie de la ressource en eau, des objectifs à satisfaire, de l’adhésion des partenaires, de l’impact socio-économique et environnemental, etc.

L’expertise concerne également l’assistance technique, en matière juridique, liée aux aménagements hydrauliques et les lois et textes réglementaires qui les gèrent.

Le délai global d’exécution du marché est de trente-six (36) mois, à partir du lendemain de la date définie par l’ordre de service, prescrivant le commencement des prestations, objet du présent marché.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : comptes et résultats semestriels 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.