Les entreprises appellent à une modernisation du cadre des relations commerciales Maroc-UE

Business Europe, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et EuroCham Maroc ont adopté le 21 septembre un « Pacte de modernisation du commerce et de l'investissement entre l'Union européenne (UE) et le Royaume du Maroc». Le document appelle à une modernisation du cadre des relations commerciales et d'investissement UE-Maroc.

Les entreprises appellent à une modernisation du cadre des relations commerciales Maroc-UE

Le 21 septembre 2021 à 10h39

Modifié 21 septembre 2021 à 11h03

Business Europe, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et EuroCham Maroc ont adopté le 21 septembre un « Pacte de modernisation du commerce et de l'investissement entre l'Union européenne (UE) et le Royaume du Maroc». Le document appelle à une modernisation du cadre des relations commerciales et d'investissement UE-Maroc.

Cette modernisation est attendue, depuis longtemps et doit être capable de libérer le potentiel économique inexploité de ce partenariat, afin de soutenir une reprise économique post-pandémique effective et durable.

Dans ce cadre, Pierre Gattaz, président de Business Europe, a déclaré : « L’accord d’association UE-Maroc a été signé en 2000 : dès lors le monde a changé et il faut adapter notre accord aux réalités commerciales du 21e siècle et aux besoins des entreprises dans des domaines importants comme l’économie digitale. « 

Pour sa part, Chakib Alj, président de la CGEM, a souligné que « L’UE est un partenaire commercial naturel et fiable du Maroc. Il est important aujourd’hui, de donner un nouveau souffle à cette relation afin de bénéficier ensemble des opportunités qui se présentent, liées notamment aux chaînes d’approvisionnement, alimentaires en particulier, ainsi qu’à nos priorités en matière de durabilité ou encore de numérique« .  

Huit piliers

Pour les trois organisations, la modernisation de l’accord d’association UE-Maroc devrait mettre l’accent sur huit piliers à savoir :

– La facilitation de l’investissement et l’amélioration de l’accès au marché pour des investisseurs dans des secteurs prioritaires, tels que les énergies renouvelables, l’agroalimentaire ou les services numériques;

– La réduction des barrières non tarifaires pour les produits industriels et la reconnaissance mutuelle des réglementations et des standards pertinents;

– La libéralisation et la facilitation du commerce, des services et du transport;

– La création d’un cadre pour la reconnaissance mutuelle de certaines qualifications professionnelles;

– La facilitation du commerce et de l’intégration régionale et continentale;

– La création de « one stop shop administratifs  » pour les PME afin de promouvoir leur participation aux échanges entre l’UE et le Maroc;

– La promotion et la facilitation du commerce en produits agroalimentaires;

– L’amélioration du climat des affaires. 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

AFRIC INDUSTRIES : Résultats Semestriels 2021 

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

URGENT Covid. 303 nouveaux cas et 7 décès ce jeudi 28 octobre 2021
Point de presse à l’issue du Conseil de gouvernement du jeudi 28 octobre.