Vaccination des 12-17 ans: seuls 114 événements indésirables ont été rapportés, tous sans gravité

Dans un webinaire organisé par la Société marocaine pour la valorisation de l'acte officinal (SMVAO) concernant la vaccination des 12-17ans, Houda Sefiani, médecin pharmaco-toxicologue au centre national de pharmacovigilance a annoncé que les vaccins anti-Covid sont sûrs, efficaces et sans effets secondaires majeurs.

Vaccination des 12-17 ans: seuls 114 événements indésirables ont été rapportés, tous sans gravité

Le 19 septembre 2021 à 15h37

Modifié 19 septembre 2021 à 19h29

Dans un webinaire organisé par la Société marocaine pour la valorisation de l'acte officinal (SMVAO) concernant la vaccination des 12-17ans, Houda Sefiani, médecin pharmaco-toxicologue au centre national de pharmacovigilance a annoncé que les vaccins anti-Covid sont sûrs, efficaces et sans effets secondaires majeurs.

« Plus de 99,9% des effets secondaires du vaccin anti-covid observés restent des effets mineurs et attendus » a annoncé Dr Houda Sefiani, avant d’expliquer qu’avec l’avancement de la vaccination au niveau mondial, « ces effets sont de plus en plus identifiés et le profil de sécurité des vaccins est bien établi ». Les vaccins sont ainsi sûrs et efficaces, selon elle.

La même source a annoncé que le Maroc est le seul pays africain dans le Top du classement mondial des pays rapporteurs de données concernant les vaccins contre le Covid. Le Maroc se positionne à la 11e place, juste après l’Autriche. Les USA sont à la tête du classement.

Le Maroc est à la tête du classement dans la région de la Méditerranée Orientale (EMRO) et en Afrique.

Concernant la vaccination des 12-17ans, Dr Houda Sefiani explique qu’au niveau international, 25.690 cas d’événements indésirables ont été déclarés. « Les effets indésirables restent mineurs et les effets graves sont très rares » a annoncé la même source.

Au Maroc, pour la même tranche d’âge, 114 cas ont été déclarés. « Jusqu’à aujourd’hui, aucun cas n’a nécessité une prise en charge particulière » explique la même source. Au moment où nous mettions en ligne cet article, le Maroc avait dépassé les 1,2 million de doses administrées aux 12-17 ans.

« Les rougeurs, les douleurs au niveau du bras, la fièvre et la fatigue sont des réactions dues au vaccin lui-même. Des réactions peuvent être liées aux défauts de qualité, mais depuis plus d’une quarantaine d’années, on n’a plus observé ce genre de réactions car le développement des vaccins a été sécurisé de façon à ce qu’il n’y est plus de problèmes de qualité, » explique t-elle.

« Il y a des réactions liées à des erreurs d’immunisation mais ce problème ne se pose pas au Maroc car nous n’avons pas utilisé des vaccins nécessitant des conditions très strictes en termes de stockage, température etc.. » a expliqué la même source, avant d’ajouter qu’il y a des effets liés à l’anxiété et les événements coïncidents, c’est-à-dire des pathologies qui peuvent apparaître sans vaccination.

Elle a précisé que les patients et les parents d’enfants vaccinés doivent rapporter les effets et événements indésirables remarqués, après la vaccination, pour alerter le centre national de pharmacovigilance (CAPM). Pour ce faire, ils peuvent appeler le centre d’appel du CAPM, en utilisant l’application Yaqadalikah, ou en consultant un centre de santé, un cabinet privé ou une pharmacie d’officine.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Ciments du Maroc : l’avis de réunion assemblée générale extraordinaire, du 26 octobre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Point de presse à l’issue du Conseil de gouvernement du jeudi 28 octobre.