La fusion Veolia-Suez aboutira à la création d’un nouveau Suez qui opérera au Maroc

Le Conseil de la concurrence a été notifié d’une opération de concentration, en vertu de laquelle la société Veolia Environnement SA a l'intention d'acquérir le contrôle exclusif de certains actifs et activités de la société Suez SA, par le dépôt d’une OPA volontaire sur les actions de Suez. Détails.

La fusion Veolia-Suez aboutira à la création d’un nouveau Suez qui opérera au Maroc

Le 17 septembre 2021 à 15h36

Modifié 17 septembre 2021 à 15h50

Le Conseil de la concurrence a été notifié d’une opération de concentration, en vertu de laquelle la société Veolia Environnement SA a l'intention d'acquérir le contrôle exclusif de certains actifs et activités de la société Suez SA, par le dépôt d’une OPA volontaire sur les actions de Suez. Détails.

Le mariage entre les deux géants français de l’eau et de la propreté, tous deux implantés au Maroc, est en phase d’approbation.

Le Conseil de la concurrence est en train d’étudier l’opération de concentration, en vertu de laquelle la société Veolia Environnement SA a l’intention d’acquérir le contrôle exclusif de certains actifs et activités de la société Suez SA, par le dépôt d’une OPA volontaire sur les actions de Suez, afin de déterminer les conséquences qu’elle pourrait avoir sur le marché.

Au Maroc, Veolia est active notamment dans les secteurs de services de gestion de l’eau, de la distribution d’électricité et des services de gestion des déchets, tandis que parmi les activités cibles de Suez reprises par Veolia figurent, au Maroc, la fourniture à des professionnels de solutions technologiques et d’ingénierie pour les systèmes de traitement des eaux et des eaux usées, ainsi que des produits chimiques pour le traitement de l’eau.

L’OPA de Veolia sur Suez, qui sera clôturée fin 2021, aboutira à « la constitution d’un nouveau Suez composé d’actifs formant un ensemble cohérent et pérenne sur le plan industriel et social et doté d’un réel potentiel de croissance, avec un chiffre d’affaires de l’ordre de 7 milliards d’euros », précise un communiqué conjoint de Veolia et Suez publié en avril dernier. 

Le nouveau Suez, conçu afin de maintenir une partie des activités de Suez, conservera les actifs français du groupe, dans l’eau comme les déchets, les laboratoires d’analyses, les unités de recherche et de construction et  gardera une petite dimension internationale (Italie, République tchèque, Afrique dont le Maroc, Asie Centrale, Inde, Chine, Australie) centrée essentiellement sur l’eau.

Le groupe reste au Maroc, où il est implanté depuis plus d’un siècle.

Consortium d’investisseurs pour créer le nouveau Suez 

Les deux groupes avaient proposé que ce nouveau Suez soit détenu par un groupe d’actionnaires comprenant leurs partenaires financiers.

Le consortium d’investisseurs retenu pour créer le « nouveau Suez », constitué des sociétés Meridiam, Global Infrastructure Partners et la Caisse des dépôts et consignations, a ainsi fait part de son intention d’acquérir le contrôle exclusif d’un ensemble d’actifs et d’activités de la société Suez SA, précise un communiqué du Conseil de la concurrence.

Le Conseil de la concurrence est en train d’analyser ces opérations au regard de la loi et devra donner son accord pour leur réalisation effective, compte tenu des répercussions qu’elles pourront engendrer.

Rappelons qu’en février, des tensions étaient nées du projet de rapprochement entre les deux groupes, Suez reconnaissant que le projet mettait en jeu l’emploi des salariés du groupe.

 

Au travers de l’offre publique d’achat de Suez, Veolia ambitionne de constituer « le champion mondial de la transformation écologique, de l’ordre de 37 milliards d’euros de chiffre d’affaires », précise le communiqué conjoint de Veolia et Suez publié en avril dernier.

Veolia et Suez vont demander ce mois-ci le feu vert de l’Union Européenne pour leur fusion-source, après avoir obtenu le feu vert des autorités américaines, rapporte Les Echos.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Sonasid : Résultats financiers du premier semestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.