Observation des élections : la société civile présente son rapport préliminaire

A l’issue du scrutin du 8 septembre, le Collectif associatif pour l’observation des élections a présenté son rapport préliminaire sur le déroulement de la précampagne, de la campagne électorale et du vote. En général, le processus électoral s’est déroulé dans le respect des prérogatives juridiques en vigueur

Observation des élections : la société civile présente son rapport préliminaire

Le 11 septembre 2021 à 6h35

Modifié 11 septembre 2021 à 6h35

A l’issue du scrutin du 8 septembre, le Collectif associatif pour l’observation des élections a présenté son rapport préliminaire sur le déroulement de la précampagne, de la campagne électorale et du vote. En général, le processus électoral s’est déroulé dans le respect des prérogatives juridiques en vigueur

L’observation non partisane des élections, accompagnant les différentes phases du scrutin du 8 septembre, a été menée par les organisations de la société civile regroupée de au sein du Collectif associatif pour l’observation des élections.

Ce vendredi 10 septembre, le collectif a présenté ses conclusions et ses recommandations lors d’une conférence de presse tenue à Casablanca.

Plusieurs irrégularités ont été soulevées lors des différentes phases du scrutin. Ainsi, le collectif a pu observer que, dans la phase précédant l’ouverture de la campagne électorale, des candidats ont eu recours à l’utilisation de l’argent, en numéraire ou en nature dans 17,1% des cas, notamment à l’occasion de Aïd al Adha.

Le collectif note également que, durant cette phase, les autorités ont fait montre d’une neutralité négative dans 97% des cas face à l’exploitation, par certains candidats, de projets et bien publics à des fins électorales.

Concernant la phase de dépôt des candidatures, le collectif a relevé 26 cas d’usages d’argent, 23 cas de violence de la part d’un parti ayant entraîné des lésions corporelles, 12 cas de violence, de harcèlement ou de discrimination à l’encontre d’un candidat ou d’une candidate par les autorités. Les observateurs relèvent également que 55,4 % des bureaux de dépôt de candidatures visités n’étaient pas accessibles aux personnes en situation de handicap.

S’agissant de la période électorale, et sur la base de plus de 950 formulaires collectés par les observateurs, le rapport préliminaire rapporte les irrégularités suivantes :

  • Dans 44% des cas, les partis politiques ont exploité des enfants dans leurs campagnes électorales.
  • L’observation relève également que dans 11,4% des cas, les candidats ont tenté d’acheter des voix.
  • L’observation fait remonter 38 cas d’interdictions d’un parti politique appelant au boycott des élections, accompagnées d’arrestations.
  • Dans 6% des cas, des slogans à caractère raciste ou discriminatoire ont été utilisés.
  • Le rapport note également le recours à la violence ou à la discrimination à l’égard des femmes candidates ou électrices dans 5,6% des cas.

Sur la base de l’observation de 10.584 bureaux de vote le jour du scrutin, le collectif relève les irrégularités suivantes :

  • 95% des présidents des bureaux de votes sont des hommes contre 5% de femmes seulement.
  • L’interruption des votes, pour différentes raisons, a été observée dans 13% des bureaux de vote.
  • 11% des bureaux de vote n’ont pas remis les PV de comptage et de dépouillement aux représentants des candidats et des partis.
  • L’observation de publicité électorale aux alentours des centres de vote dans 12 % des cas.

Malgré ces irrégularités, le collectif pour l’observation des élections considère, qu’en général, le processus électoral s’est déroulé dans le respect des prérogatives juridiques en vigueur tant au niveau de l’organisation logistique, qu’aux processus de vote, de dépouillement, d’annonce des résultats, d’accès des observateurs et observatrices aux bureaux de vote, que du dépouillement.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SCR: Assemblée Générale Ordinaire

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.