Ghali a quitté l’Espagne sans passeport ni document d’identité

Ghali a quitté l’Espagne sans passeport ni document d’identité

Le 3 septembre 2021 à 15h23

Modifié le 3 septembre 2021 à 15h34

Le chef du polisario, Brahim Ghali, a quitté l'aéroport de Pampelune-Noain pour l'Algérie sans passeport ni document prouvant son identité. C'est ce qu'affirme la préfecture de police de Navarre dans un rapport envoyé au chef du tribunal d'instruction numéro 7 de Saragosse, rapporte La Razon.

Dans un rapport du 30 août, la Police a expliqué au juge d’instruction, Rafael Lasala, que Ghali « a été autorisé à quitter le territoire national car il s’agissait d’un départ volontaire », en vertu du Règlement de l’Immigration, qui établit que vous pouvez quitter le pays « avec des papiers défectueux ou même sans papiers » s’il n’y a pas d’interdiction ou d’empêchement de quelque nature que ce soit de l’avis des services de police de contrôle, rapporte La Razon.

La Police a ainsi répondu à la demande du tribunal le 25 août, qui exigeait « des informations sur certaines circonstances » concernant le départ d’Espagne de Brahim Ghali.

Selon le rapport, Ghali est arrivé à l’aéroport dans une « ambulance médicale » accompagné de celui qu’il prétendait être son « médecin personnel », poursuit la même source.

« L’ambulance est entrée par la porte nord de l’aéroport et s’est garée à l’intérieur, au pied de la piste, sans que le patient et son compagnon ne quittent l’ambulance à aucun moment », détaille le rapport.

Les agents ont précisé que plus tard, deux autres personnes sont arrivées avant de se rendre à l’ambulance. Les responsables de la Brigade provinciale des étrangers et des frontières de Pampelune ont procédé à l’identification pertinente de toutes les personnes qui allaient monter à bord de l’avion, « comme il est d’usage sur tout vol atterrissant ou décollant de l’aéroport susmentionné ».

Le rapport de police identifie trois personnes : une avec un passeport algérien et un visa français, une avec un passeport espagnol et une autre avec un « passeport délivré par l’Espagne avec la nationalité apatride », qui a également fourni le NIE. « La quatrième personne, qui est entrée dans les locaux de l’aéroport en ambulance, a déclaré qu’elle n’avait pas de papiers, dans le cas de Brahim Ghali, prétendant être bien Brahim Ghali », une identité qui, selon le rapport de police, a été « corroborée  » par celui qui se présente comme son médecin personnel.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.