Covid-19 et pratique du sport : La Société marocaine de cardiologie tire la sonnette d’alarme

La Société marocaine de cardiologie déconseille fortement la pratique du sport en cas de symptômes du Covid-19, au risque de générer des atteintes myocardiques pouvant entraîner un arrêt cardiaque.

Covid-19 et pratique du sport : La Société marocaine de cardiologie tire la sonnette d’alarme

Le 3 août 2021 à 15h08

Modifié 3 août 2021 à 15h08

La Société marocaine de cardiologie déconseille fortement la pratique du sport en cas de symptômes du Covid-19, au risque de générer des atteintes myocardiques pouvant entraîner un arrêt cardiaque.

Dimanche 1er août, la Société marocaine de cardiologie (SMC) a publié un communiqué dans lequel elle s’inquiète de la diffusion, sur les réseaux sociaux, « de vidéos ou de messages erronés (…) incitant des personnes atteintes [par le Covid-19], qu’elles aient été vaccinées ou pas, à effectuer du sport ».

Par conséquent, la SMC a décidé de « lancer un appel aux citoyens à propos des risques cardio-vasculaires encourus en cette période d’épidémie virale que l’on traverse ». Ainsi, elle incite vivement à être particulièrement prudent à « l’excès de sport et aux efforts intenses, notamment en cas de fièvre ».

« L’arrêt du sport en cas de fièvre ou de courbatures – qui doit se prolonger pendant les huit voire quinze jours qui suivent la guérison – figure parmi les 10 règles d’or de la pratique sportive », indique également la SMC.

« Pas de sport jusqu’à la guérison »

Contacté par Médias24, Abdelhamid Moustaghfir, vice-président de la SMC et ancien consultant auprès de la CAF sur les troubles du rythme cardiaque dans le sport, explique que « le virus du Covid-19 est doté de récepteurs qui lui permettent d’atteindre la cellule myocardique et de générer des lésions au niveau du muscle cardiaque ».

« C’est pour cette raison que nous préconisons un arrêt des activités sportives en cas de contamination au Covid-19, qu’il y ait des symptômes ou non. Nous n’avons pas la certitude de l’existence de cette atteinte myocardique car elle peut ne pas générer de symptômes. Dans le doute, il vaut mieux s’abstenir de pratique du sport. Dans le cas contraire, les symptômes sont de trois ordres : douleur thoracique, dyspnée, palpitations. Des études ont montré que jusqu’à 50% des sujets positifs au Covid-19 admis en soins intensifs présentent une atteinte myocardique. Le message est donc le suivant : pas de sport jusqu’à la guérison. »

Abdelhamid Moustaghfir précise que dans le cas où l’un des trois symptômes apparaîtrait, « il est recommandé de subir une évaluation cardiologique pour éliminer une atteinte myocardique qui serait soit aggravée par le Covid, soit concomitante au Covid. Une atteinte myocardique risque en effet de provoquer de graves troubles du rythme cardiaque, des fibrillations ventriculaires, et ainsi d’entraîner le décès ».

Enfin, en cas de forme peu symptomatique ou asymptomatique du Covid-19, Abdelhamid Moustaghfir préconise d’attendre « un délai de huit jours après passation d’un test PCR négatif ». En revanche, en cas de symptômes d’une atteinte myocardique, le délai de reprise des activités sportives doit dépendre du bilan effectué par le patient chez un cardiologue.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SONASID : Effets de la crise sanitaire sur les résultats du 1er semestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.