Pegasus : « Le Maroc n’a aucun intérêt à faire espionner Macron » (Bernard Squarcini)

" Le Maroc n'a aucun intérêt à faire espionner Macron" selon Bernard Squarcini, ancien directeur du renseignement intérieur français. D'autre part, de hauts responsables gouvernementaux du monde entier, figurent parmi les cibles des logiciels malveillants de NSO, a déclaré le chef de WhatsApp.

Pegasus : « Le Maroc n’a aucun intérêt à faire espionner Macron » (Bernard Squarcini)

Le 28 juillet 2021 à 14h36

Modifié 28 juillet 2021 à 14h36

" Le Maroc n'a aucun intérêt à faire espionner Macron" selon Bernard Squarcini, ancien directeur du renseignement intérieur français. D'autre part, de hauts responsables gouvernementaux du monde entier, figurent parmi les cibles des logiciels malveillants de NSO, a déclaré le chef de WhatsApp.

Dans un décryptage accordé par l’ancien directeur du renseignement intérieur français concernant l’affaire d’espionnage Pegasus et les relations diplomatiques entre la France et le Maroc au journal le Point, ce dernier déclare que » le Maroc n’a aucun intérêt à faire espionner Emmanuel Macron « 

Réputé proche des services secrets marocains, l’ancien chef du renseignement français Bernard Squarcini connaît les coulisses du contre-espionnage et de la relation si particulière qui lie Paris et Rabat, a souligné le journal français.

De hauts responsables gouvernementaux espionnés sur WhatsApp

De hauts responsables gouvernementaux du monde entier, y compris des personnes occupant des postes de haute sécurité nationale qui sont des «alliés des États-Unis», ont été ciblés par des gouvernements avec des logiciels espions du groupe NSO lors d’une attaque en 2019 contre 1.400 utilisateurs de WhatsApp , selon le directeur général de l’application de messagerie, Will Cathcart, rapporte The Guardian.

Will Cathcart a divulgué les nouveaux détails sur les individus qui ont été ciblés dans l’attaque après les révélations concernant Pegasus.

Cathcart a déclaré qu’il voyait des liens entre l’attaque contre les utilisateurs de WhatsApp en 2019, qui fait maintenant l’objet d’un procès mené par WhatsApp contre NSO, et les rapports sur une fuite de données massive, au centre de l’affaire Pegasus.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Atlanta Sanad : Avis rectificatif

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.