Elections 2021 : voici le programme électoral du PPS

Le Parti du Progrès et du Socialisme a présenté, lundi 19 juillet, son programme électoral. Il est basé sur trois axes majeurs à savoir une économie forte au service du développement et de la souveraineté, l'humain au cœur des politiques publiques et renouveau de l'élan démocratique.

Elections 2021 : voici le programme électoral du PPS

Le 22 juillet 2021 à 11h48

Modifié 22 juillet 2021 à 22h50

Le Parti du Progrès et du Socialisme a présenté, lundi 19 juillet, son programme électoral. Il est basé sur trois axes majeurs à savoir une économie forte au service du développement et de la souveraineté, l'humain au cœur des politiques publiques et renouveau de l'élan démocratique.

Lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du programme électoral de son Parti, Nabil Benabdallah a expliqué que le but à court terme est de réaliser un taux de croissance de 6%.

Pour ce faire, le PPS estime qu’il est nécessaire :

-d’éliminer les entraves à l’investissement ;

-promouvoir la compétitivité des entreprises ;

-lutter contre toutes les formes de l’économie de rente ;

-mener une politique de dialogue social à même d’assurer la participation des salariés à la prise de décision stratégique au sein des entreprises ;

-trouver un équilibre entre la compétitivité, les bonnes conditions de travail et le respect des droits des travailleurs.

Il a aussi mis en avant le renforcement du rôle de l’État et le développement de nouvelles relations avec les autres acteurs tant au niveau de l’orientation et de la régulation que sur le plan de son intervention directe, à partir de sa mission « développementiste » et sa responsabilité de garant de l’équité sociale et territoriale.

Le secrétaire général du parti a également insisté sur l’importance de promouvoir un secteur privé productif et responsable socialement et écologiquement, de renforcer l’Etat de droit dans les affaires et de mener une véritable politique d’industrialisation, base incontournable d’une croissance inclusive et durable.

Pour ce qui est de mettre l’humain au cœur des politiques publiques, le PPS évoque la nécessité de mettre en œuvre la loi-cadre relative à la généralisation de la protection sociale à l’horizon 2025, parachever une véritable réforme des retraites, réformer en profondeur le système de santé pour assurer le droit à la santé pour tous ainsi que d’investir dans l’école publique, la formation et la recherche scientifique.

Dans le même sens, le parti insiste sur l’impératif d’aller résolument vers la parité et l’égalité, notamment en renforçant la présence féminine dans toutes les assemblées élues afin de créer les conditions favorables à l’adhésion de la femme dans la vie politique et associative et de renforcer l’intégration économique des femmes en augmentant leur taux d’activité.

M. Benabdallah a relevé, à cet égard, la centralité de valoriser la jeunesse à travers une stratégie globale et cohérente intégrant l’ensemble des secteurs, selon une approche participative visant à garantir l’accès aux services sociaux essentiels, à redonner confiance aux jeunes dans le système éducatif, en réformant les modalités d’orientations et d’accès aux universités et aux instituts de formation.

S’agissant de l’axe de renouveau démocratique et d’édification institutionnelle, le Parti considère que la mise en œuvre des dispositions et principes constitutionnels et démocratiques requiert de renforcer les multiples dimensions de la vie démocratique et considérer la démocratie comme condition du développement tant sur le plan national qu’au niveau territorial, d’où l’importance de renforcer le rôle des acteurs politiques et de faire de la compétition politique, loyale et responsable, le fondement d’une pratique normale, citoyenne et civique.

Le secrétaire général du PPS a souligné en outre l’importance de s’appuyer sur la démocratie territoriale pour avancer résolument vers la décentralisation et la régionalisation avancée à travers la réhabilitation et le respect des compétences des assemblées élues, la valorisation du rôle essentiel des élus territoriaux, et la création d’une saine émulation entre les régions par la mise en valeur des potentialités de chaque région dans la solidarité et la complémentarité en renforçant les fonds de solidarité et de mise à niveau.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

MICRODATA: Communique financier trimestriel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.