La région Tanger-Tétouan-Al Hoceima dévoile Chamal, sa nouvelle marque territoriale pour le tourisme

Lors d'une cérémonie organisée par le CRT (conseil régional du tourisme), une nouvelle identité visuelle a été dévoilée dans le but de bâtir une marque touristique régionale (Vidéo)

La région Tanger-Tétouan-Al Hoceima dévoile Chamal, sa nouvelle marque territoriale pour le tourisme

Le 14 juillet 2021 à 13h31

Modifié 27 juillet 2021 à 13h33

Lors d'une cérémonie organisée par le CRT (conseil régional du tourisme), une nouvelle identité visuelle a été dévoilée dans le but de bâtir une marque touristique régionale (Vidéo)

Le centre régional du tourisme (CRT) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a révélé ce mardi 13 juin, la marque CHAMAL, qui vise à promouvoir le tourisme dans la région.

« On peut se vendre à travers une marque plus facilement qu’on ne le croit. Cela assurera une promotion touristique de la région de manière plus fluide», confie Rkia Alaoui, présidente du CRT à Medias24. Elle espère, par ailleurs, que cette initiative renforcera la visibilité touristique de la région et contribuera à combattre la saisonnalité dont elle souffre et à accroître ses parts de marché à l’international.

Pour son nouveau branding touristique, la région a donc choisi le nom de CHAMAL. « Ce choix est motivé par le fait que c’est une appellation déjà adoptée par les Marocains, facile à retenir et facile à prononcer à l’international », explique Rkia Alaoui.

Au-delà de l’identité visuelle, cette nouvelle marque vise à fédérer en elle l’image d’une région riche et diversifiée en termes d’offre touristique. De nombreuses déclinaisons sont d’ailleurs prévues pour les différentes destinations locales que compte la région : Tanger, Tétouan, Al Hoceima, Chefchaouen, Ouezzane, Larache, Asilah et Tamuda.

Le logo choisi représente les différentes composantes des expériences touristiques qu’offre la région. Deux nuances de bleu sont censées renvoyer aux deux façades maritimes, atlantique et méditerranéenne. Le vert représente les montagnes et zones forestières, le jaune, pour le soleil et le bon temps et enfin le rouge pour la culture et les traditions.

Rkia Alaoui qui s’était engagée lors de son élection à la tête du CRT, à doter la région de sa propre marque touristique, a avoué que la crise sanitaire a créé l’incertitude quant au timing de son lancement. Le CRT a finalement estimé que la région en avait besoin en ce moment, pour enclencher la relance, plus qu’auparavant.

« Notre nouvelle plateforme de marque va être un outil structurant. A travers la promesse d’une expérience nouvelle et unique, elle va nous obliger à poursuivre nos efforts d’amélioration de l’offre produits, en offrant plus de qualité, de diversité et de complémentarité, par exemple à travers des offres packagées ”Nature & Culture”, ”Mer & Montagne”, ”City Break & Bien-être”. Ceci afin de conquérir de nouveaux segments de clientèle pour des séjours plus longs, hors du pic estival, et à plus forte valeur ajoutée», déclare Rkia Alaoui.

Le CRT a l’ambition d’atteindre en 2023, le nombre de 1,3 million d’arrivées et de 43% de taux d’occupation. Ses marchés cibles prioritaires sont les touristes internes, les Marocains du monde, l’Espagne, la France, la Chine et le Moyen Orient.

«Le travail ne fait que commencer »

Yahya El Abbassi, CEO de  Casbah Tourism Development, l’agence marketing qui accompagne le CRT dans cette démarche, explique que le processus de création de cette nouvelle marque a commencé par une phase de diagnostic et une étude benchmark à l’international qui vise à s’inspirer des meilleures pratiques en termes de marketing territorial.

Cette marque devra dès cet été apparaître en tant que signature dans la communication que mènera le CRT, prioritairement à destination des touristes nationaux et marocains résidant à l’étranger. Un plan de communication intégré sera ensuite mis en place et qui comprendra une stratégie média, une présence digitale y compris dans les réseaux sociaux, les relations publiques et les relations presse, ainsi qu’une stratégie B2B.

El Abbassi tient à préciser également que ce lancement n’est pas une fin en soi, mais le début d’un travail de longue haleine qui va durer plusieurs années, pour construire autour de cette marque et l’entretenir.

Dans cette logique, un écosystème digital a été entamé en décembre 2020, qui est composé d’un CMS (système de gestion de contenu) centralisant les données touristiques régionales, une API (interface de programmation) automatisant la distribution de l’information aux plateformes publiques, un site interactif avec un moteur de création d’expériences personnalisées, un chatbot adossé à Messenger, ainsi que des applications de services touristiques digitaux tels que les itinéraires en vidéo et l’information en réalité augmentée.

Cet écosystème digital permet également aux professionnels d’accéder plus facilement à l’information les intéressant, comme le pricing des destinations concurrentes, la prédiction de données statistiques et la veille continue des tendances de marché.

Dans la même logique, le CRT Tanger-Tétouan-Al Hoceima poursuit son plan d’action et prévoit d’organiser, en octobre prochain, une bourse virtuelle rassemblant les tour-opérateurs et les professionnels du tourisme.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.