Le Maroc s’apprête à recevoir 50.000 touristes israéliens d’ici la fin de l’année

Après un report de plusieurs mois dû aux restrictions sanitaires au Maroc et en Israël, les deux pays seront bientôt connectés par des vols directs. Selon une source fiable, les 3 compagnies israéliennes qui vont démarrer leurs vols vers la fin juillet devraient drainer 38.000 touristes d’ici le mois de décembre, chiffre auquel il faudra rajouter au moins 12.000 passagers avec le renfort de la future ligne de la RAM.

Le Maroc s’apprête à recevoir 50.000 touristes israéliens d’ici la fin de l’année

Le 28 juin 2021 à 17h27

Modifié 28 juin 2021 à 17h39

Après un report de plusieurs mois dû aux restrictions sanitaires au Maroc et en Israël, les deux pays seront bientôt connectés par des vols directs. Selon une source fiable, les 3 compagnies israéliennes qui vont démarrer leurs vols vers la fin juillet devraient drainer 38.000 touristes d’ici le mois de décembre, chiffre auquel il faudra rajouter au moins 12.000 passagers avec le renfort de la future ligne de la RAM.

Quinze jours après la réouverture des frontières aériennes, la reprise du trafic aérien marocain a été tellement rapide que l’ONDA a annoncé avoir déjà réalisé 57% des vols accueillis durant la même période de l’année 2019.

Une dynamique qui devrait se renforcer après l’annonce récente par les compagnies israéliennes El Al, Israël Air (ISAIR) et Arkia du lancement imminent de vols directs entre Tel Aviv d’un côté, Casablanca et Marrakech de l’autre.

La RAM sautera le pas après les compagnies israéliennes

Si la RAM n’a pas encore déposé à la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) son programme de vols pour Israël, une source proche du ministère du Transport nous a affirmé que la compagnie allait profiter de la saison estivale pour lancer au plus tard au mois d’août un vol entre Casablanca et Tel Aviv.

« Au niveau administratif, tout est prêt mais tout dépendra du trafic passagers qui sera généré par les compagnies israéliennes vers le Maroc avant que la RAM ne se lance dans l’aventure dans les deux sens.

12.000 passagers transportés par la RAM d’ici fin décembre

« En effet, les Boeing Dreamliner de la compagnie nationale qui comptent entre 270 et 300 places nécessitent d’avoir une demande suffisante avant de desservir Israël, à 5 heures du Maroc.

« Si tout se passe bien, il y aura d’abord deux vols par semaine soit environ 2.500 passagers durant le mois d’août et environ 12.500 d’ici fin décembre», explique notre interlocuteur pour qui la clientèle israélienne, et notamment d’origine marocaine, devrait certainement être au rendez-vous pour remplir les avions des quatre compagnies (israéliennes et marocaine) qui assureront les nouveaux vols directs.

Arrivée de 3 nouvelles compagnies concurrentes en seulement 10 jours

« Sachant que la plus importante compagnie israélienne El Al et la deuxième IsrAir lanceront leur 1er vol le même jour (25 juillet) et que Arkia les suivra le 3 août, les flux attendus seront importants d’autant plus que les billets aller/retour coûteront à peine 500 dollars (5.000 Dirhams) », se félicite notre source.

« L’installation de 3 compagnies étrangères concurrentes qui vont arriver à 10 jours d’écart pour lancer deux lignes (Tel Aviv-Casablanca et Tel Aviv-Marrakech) est du presque jamais vu au Maroc », relève notre source qui précise que cette arrivée groupée témoigne de la confiance des opérateurs dans les potentialités du marché touristique marocain.

Un potentiel d’au moins 38.000 visiteurs israéliens avant la fin de 2021

« Avec quatre vols par semaine et par compagnie qui transportent chacun au moins 150 passagers, soit 12 vols hebdomadaires, le trafic mensuel sera de 7.200 passagers et d’environ 38.000 d’ici la fin de 2021.

« Connaissant les transporteurs israéliens qui desservent avec succès les plus grandes destinations touristiques du monde (Asie, Amérique du Sud …), il est évident qu’ils ne se sont pas lancés par hasard.

2022, l’année de l’explosion du marché israélien au Maroc ?

« En effet, ils se sont basés sur plusieurs études de marché plus que concluantes avant de s’intéresser et d’opter pour le Maroc qui est le seul pays arabe à avoir gardé des liens avec sa communauté juive.

« Avec l’apparition récente du variant Delta qui pourrait occasionner un nouveau confinement mondial et une nouvelle fermeture des frontières aériennes, il n’est pas possible de spéculer sur le délai nécessaire pour arriver au cap des 200.000 visiteurs israéliens mais si tout se passe bien, 2022 devrait être l’année de l’explosion de ce marché émetteur au Maroc », prédit notre interlocuteur qui rappelle que la capacité d’accueil aéroportuaire du Royaume est de 40 millions pour un trafic de 25 millions réalisé en 2019.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

INVOLYS : Indicateurs d’activité du 4ème trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.