Madaëf s’apprête à ouvrir 6 nouvelles unités hôtelières, un investissement de 2,5 MMDH

Six nouvelles ouvertures, 2,5 milliards de dirhams d'investissements, 3.000 lits supplémentaires et 3.200 emplois créés. Pour la filiale de la CDG, la relance touristique passe par l'investissement, l'amélioration de l'expérience client et le développement des compétences.

Hyatt Regency Taghazout

Madaëf s’apprête à ouvrir 6 nouvelles unités hôtelières, un investissement de 2,5 MMDH

Le 17 juin 2021 à 14h47

Modifié 27 juillet 2021 à 13h36

Six nouvelles ouvertures, 2,5 milliards de dirhams d'investissements, 3.000 lits supplémentaires et 3.200 emplois créés. Pour la filiale de la CDG, la relance touristique passe par l'investissement, l'amélioration de l'expérience client et le développement des compétences.

Madaëf, filiale de la CDG, spécialisée dans l’investissement touristique, annonce l’ouverture de 6 nouvelles unités hôtelières d’ici la fin d’année.

Le programme d’investissement, que le groupe veut comme une contribution à la relance touristique, ajoutera 3.000 lits supplémentaires à sa capacité d’accueil et permettra de créer 3.200 emplois directs et indirects.

L’investissement total est de 2,5 milliards de dirhams, dont la moitié porte sur la destination Al Hoceima, un territoire sur lequel MADAEF compte déjà quelques implantations.

Le groupe s’est associé à de grandes signatures du domaine de l’hôtellerie, comme Marriott à Rabat et Hyatt Regency à Taghazout. Ou encore avec Kasbah Ait Abbou et Kasbah Dar Al Hiba, des concepts d’hébergements authentiques de luxe qui seront brandés Six Senses. A Al Hoceima, un village de vacances touristiques et une résidence touristique seront inaugurés sous une enseigne internationale de renom, rapporte le groupe.

Dans son ambition, Madaëf dit vouloir accompagner la montée en gamme de l’offre touristique au Maroc, en axant sa stratégie sur l’expérience client.

Parallèlement à ces nouvelles ouvertures qui portent ses unités hôtelières au nombre de 40, Madaëf déclare avoir également procédé à la mise à niveau d’un certain nombre de ses actifs, avec à la clé le développement de concepts inédits pour répondre aux nouvelles attentes et améliorer l’expérience client.

En octobre dernier, Madaëf annonçait déjà un accord avec son partenaire historique Club Med, portant sur un programme d’investissement de 312 millions de DH visant à accélérer le développement du Club Med Marrakech La Palmeraie et redynamiser le Club Med Yasmina, situé sur la côte méditerranéenne.

« Nous venons réaffirmer notre engagement en faveur du développement du secteur touristique dans notre pays, et ce à travers une dynamique d’investissement que nous poursuivons, aujourd’hui plus que jamais, en dépit de la conjoncture actuelle. Cette dynamique vise à la fois à accompagner l’émergence de certaines destinations en en renforçant les capacités hôtelières, mais également à enrichir l’offre produit de nos actifs. Il s’agit là des priorités que nous nous sommes fixées, suite à notre analyse prospective des évolutions du secteur», déclare Mamoun Lahlimi Alami, administrateur-directeur général de Madaëf.

Le groupe mise sur le développement des compétences de ses ressources humaines

Chez Madaëf, ils affirment vouloir recruter dans les régions où ils s’implantent afin d’y participer au développement économique. Par ailleurs, ils annoncent aussi avoir préservé, durant toute la période de la crise sanitaire, l’ensemble des emplois et des salaires au niveau de leurs actifs touristiques. L’objectif pour eux était d’assurer la relance, dans les meilleures conditions en maintenant une qualité de service intacte.

« Nous sommes conscients qu’une reprise réussie passe indéniablement par des ressources humaines qualifiées et engagées. C’est dans ce sens que nous avons anticipé la reprise en maintenant l’ensemble des emplois au sein de nos actifs… Une attention particulière a, par ailleurs, été portée à la formation et au développement des compétences pour améliorer la qualité des prestations de notre réseau », confie Rachid Karkari, directeur général délégué en charge du pôle Property & Asset Management à Madaëf.

Un programme de remise à niveau des actifs touristiques et d’amélioration de l’expérience client

En préparation de la saison touristique, le groupe a travaillé à améliorer son expérience client.

C’est le cas du Sofitel Tamuda Bay Beach & Spa qui, pour renforcer son positionnement premium, ajoute les cuisines japonaise et argentine à son menu, ainsi que différentes activités sportives en plein air à son offre d’animation.

Même son de cloche au Banyan Tree Tamouda Bay qui se positionne comme adresse gastronomique, en accueillant pour la saison la célèbre chef Najat Kaanache.

Sur El Jadida, Madaëf a mené la rénovation du Royal Golf El Jadida. A rappeler que Madaëf gère, à travers sa filiale Madaëf Golfs, le premier réseau de golfs du Royaume. 

Quant au Pullman Mazagan Royal Golf & Spa, il entame un repositionnement avec de nouveaux points de restauration et de loisirs en offrant une expérience d’évasion et de détente au sein d’une nature protégée.

Du côté de Saïdia Resorts, il y aura l’introduction d’un opérateur de renom, dont l’identité sera dévoilée incessamment, pour la gestion de trois actifs au sein de la station balnéaire méditerranéenne. 

Le Be-Live Collection Saïdia quant à lui se prépare à se refaire peau neuve, avec un programme de rénovation qui démarrera au terme de la saison estivale et portera sur l’amélioration des hébergements, la mise à niveau des points de restauration, du Kids Club et l’aménagement paysager du site. 

Cette dynamique de relance voulue par Madaëf porte également sur le renforcement de l’offre d’animation et de services touristiques au sein de ses destinations, clé de voûte pour une expérience client réussie, selon les responsables du groupe.

Des partenariats multiples ont été noués avec des opérateurs et porteurs de projets nationaux offrant des animations artistiques, culturelles et sportives notamment à travers l’initiative Madaëf Eco6.

De quoi insuffler une nouvelle impulsion à un secteur mis à mal par la pandémie mais dont les perspectives de reprise restent prometteuses.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.