Tourisme : Une remise uniforme pour tous les Marocains, MRE ou pas, est envisagée (source professionnelle)

La récente annonce de remises exceptionnelles réservées aux MRE a suscité la colère de nombreux nationaux qui s’estiment indûment exclus de cette opération. Souhaitant profiter de l’engouement général généré par les instructions royales, un représentant des hôteliers, requérant l’anonymat, nous a affirmé que la profession allait rapidement initier de nouvelles promotions destinées au tourisme domestique.

Tourisme : Une remise uniforme pour tous les Marocains, MRE ou pas, est envisagée (source professionnelle)

Le 16 juin 2021 à 17h00

Modifié 16 juin 2021 à 17h51

La récente annonce de remises exceptionnelles réservées aux MRE a suscité la colère de nombreux nationaux qui s’estiment indûment exclus de cette opération. Souhaitant profiter de l’engouement général généré par les instructions royales, un représentant des hôteliers, requérant l’anonymat, nous a affirmé que la profession allait rapidement initier de nouvelles promotions destinées au tourisme domestique.

Au commencement, il y a eu les instructions royales annoncées dimanche 13 juin et relatives aux conditions spéciales qui doivent être accordées aux MRE, en matière de transport aérien et maritime.

Dans l’après-midi du dimanche, Royal Air Maroc a annoncé une offre exceptionnelle en leur faveur. Le ministère du Transport et de la marine marchande lui a emboîté le pas en matière de transport maritime; puis l’ONCF en matière ferroviaire.

Lundi 14 juin, les professionnels du tourisme se sont réunis pour finaliser une stratégie en direction des MRE, dans la même ligne. Contacté par Médias24 le lendemain mardi 15 juin, Abdellatif Kabbaj, président de la CNT, a évoqué des remises exceptionnelles de sorte que le bénéficiaire ne paierait que 20% à 25% du tarif facial. Il a rappelé au passage que les hôtels proposaient déjà une remise de 50% sur le tarif nominal.

M. Kabbaj a-t-il été emporté par son enthousiasme? a-t-il commis un lapsus, une erreur de calcul?(*)

Toujours est-il que les MRM (Marocains du Maroc) ont été très nombreux sur les réseaux sociaux, à exposer leur étonnement, voire leur grogne, d’être exclus de ces mesures exceptionnelles.

Ce mercredi 16 juin, contacté par nos soins, il a refusé de « s’exprimer au nom des hôteliers ». Par contre, il a tenu à rectifier le taux de la remise: 50% de remise à la base sur les tarifs des hôtels, pour tous les clients; il reste donc 50%.

Sur ce restant, on applique une remise de 30%. Au total, la remise est donc de 65% pour les MRE; et 50% pour les autres Marocains.

Carte de séjour ou double nationalité exigées à l’enregistrement

Sollicités par Médias24 pour savoir comment les MRE pourraient bénéficier des remises annoncées par la Confédération nationale du tourisme (CNT), plusieurs hôteliers nous ont annoncé qu’au moment de l’enregistrement de son identité à l’hôtel, il faudra présenter une carte de séjour délivrée par un autre pays ou alors un passeport étranger avec une filiation marocaine (lieu de naissance, nom de famille…).

De son côté, Khalid Benazzouz qui préside la fédération des voyagistes du Maroc nous a déclaré que pour l’instant, les agences de voyages qui proposent des séjours hôteliers à leurs clients n’avaient toujours pas été informées de la procédure à suivre pour savoir qui pourra bénéficier des fameuses remises hôtelières.

« Pour profiter des réductions promises par la CNT, les réservations ne peuvent pas se faire en ligne. Selon mes retours, elles doivent obligatoirement passer en direct avec l’hôtelier à qui il faut prouver que son lieu de résidence est à l’étranger, avec un titre de séjour ou un document attestant d’une double nationalité.

« Rebondir sur le flux important de réservations internes avant les instructions royales »

« Ceci-dit, au regard de la situation critique des hôteliers qui dure depuis trop longtemps, il serait plus que logique d’étendre cette opération à l’ensemble des Marocains qui vont vouloir voyager cet été en profitant de l’allègement annoncé des mesures restrictives de circulation.

« En fait, sachant qu’il y a déjà eu de nombreuses réservations hôtelières internes effectuées avant les instructions royales, les professionnels vont sûrement proposer des promotions pour encourager le tourisme interne », prédit Benazzouz qui se réjouit à l’avance d’un surbooking pour la saison estivale 2021.

De nouveaux tarifs à l’étude pour booster le tourisme interne

Appelé à réagir à la colère des nationaux qui estiment inéquitables d’être exclus des tarifs réservés aux MRE, le président d’un grand groupe hôtelier affilié à la fédération nationale de l’industrie hôtelière (FNIH), s’est d’abord montré gêné avant d’annoncer l’étude en cours de nouvelles promotions sur les séjours

« Nous avons été pris de court par le succès de l’opération aussi bien aérienne qu’hôtelière et après la réunion du 14 juin avec la CNT qui a annoncé une nouvelle politique tarifaire, les hôteliers vont mettre en place de nouveaux tarifs pour booster le tourisme domestique durant l’été.

« L’occasion de rendre justice aux nationaux qui ont permis aux hôteliers de survivre »

« En effet, après 15 mois de crise et un été 2020 plus que catastrophique, il ne serait vraiment pas dans notre intérêt de négliger le tourisme interne qui a quand même permis à de nombreux hôteliers de survivre qui attendaient impatiemment la réouverture des frontières et le retour des visiteurs étrangers.

« C’est donc l’occasion de lui rendre justice et de le fidéliser pour les années post-crise qui s’annoncent.

« Pour cela, la profession va bientôt annoncer de nouvelles réductions importantes sur les séjours dans tous les hôtels classés du Maroc », conclut notre source qui promet de bonnes surprises aux nationaux.

En attendant le retour progressif des étrangers qui replaceront le Maroc sur la carte mondiale des destinations touristiques, les millions de MRE qui vont rentrer par voie aérienne ou maritime et la forte envie de voyager des nationaux augurent une fréquentation hôtelière estivale inédite depuis l’été 2019…

(*) Médias24 maintient, preuves à l’appui, le contenu de son article avec les déclarations de M. Kabbaj.

A lire aussi


SDR Souss Massa : Subventions dédiées à la rénovation et la mise à niveau des établissements d’hébergement touristique ruraux

La Société de développement touristique Souss-Massa SDR porte à la connaissance des propriétaires et gestionnaires des établissements d'hébergement touristique ruraux, désirant bénéficier de la subvention dédiée à la rénovation et la mise à niveau de leurs établissements, que les délais de dépôt des dossiers de candidatures sont ouverts. Ils doivent être déposés au plus tard le 30 septembre 2021.

Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Profit Warning – CTM Septembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.