Amzazi reprend le dialogue avec les syndicats des enseignants

Après plusieurs semaines de contestations, une première rencontre a réuni le ministre de l'Education nationale, avec trois syndicats de l'enseignement. Une autre réunion est prévue lundi 3 mai pour recueillir les propositions des enseignants.

Amzazi reprend le dialogue avec les syndicats des enseignants

Le 27 avril 2021 à 17h17

Modifié 27 avril 2021 à 17h35

Après plusieurs semaines de contestations, une première rencontre a réuni le ministre de l'Education nationale, avec trois syndicats de l'enseignement. Une autre réunion est prévue lundi 3 mai pour recueillir les propositions des enseignants.

Saaid Amzazi a tenu, lundi 26 avril, une réunion avec les secrétaires généraux du Syndicat national de l’enseignement-FDT, de la Fédération libre de l’enseignement-UGTM et de la Fédération nationale de l’enseignement-UMT, à la demande de ces derniers.

Lors de cette réunion, les trois syndicats ont souligné la nécessité de mettre en œuvre les engagements antérieurs du ministère pour régler les dossiers en suspens et qui « accusent beaucoup de retard« , indique-t-on dans un communiqué conjoint.

Les syndicats ont également appelé le ministère à améliorer son offre du 25 février 2019 et à la poursuite d’un « dialogue fructueux », autour du dossier des enseignants des académies régionales.

Lueur d’espoir?

Selon les trois syndicats, le ministre de l’Education nationale a été favorable à la poursuite du dialogue. Les deux parties ont convenu de tenir une deuxième réunion lundi 3 mai, pour présenter les propositions des représentants des enseignants avec lesquels les syndicats devraient tenir des réunions, avant la fin de la semaine en cours.

« Bien que tardive, cette réunion ouvre la voie à la reprise du dialogue enterré depuis janvier 2020« , nous affirme Sadek Rgioui, secrétaire général du Syndicat national de l’enseignement-FDT. « De nombreux dossiers sont toujours sur la table du ministère. Ils nécessitent des solutions « urgentes et concrètes ». Le dialogue permettra ainsi l’écoute et l’évaluation des problèmes, évitant le recours à d’autres moyens, poursuit notre source qui voit en cette démarche « une lueur d’espoir ».

Toutefois, cette réunion ne semble pas être du goût d’autres syndicats, qui dénoncent une « démarche sélective ». La déception est notamment palpable auprès de la Fédération nationale de l’enseignement (FNE) qui n’a pas été convoquée au dialogue.

« Le ministère dit avoir convoqué les syndicats à leur demande, alors que nous l’avons sollicité à plusieurs occasions », regrette Abderrazzak Idrissi, secrétaire général de la FNE. « L’objectif ultime est non pas de tenir des réunions mais la résolution concrète des problèmes », conclut-il.

Amzazi rassure…encore et encore

A la Chambre des conseillers, le ministre de tutelle a encore rebondi sur le sujet ce mardi 27 avril, rappelant sa dernière intervention à la première Chambre.

Interpellé sur le dossier des enseignants cadres des académies régionales, Saaid Amzazi a noté que le processus de titularisation des cadres des académies « était en cours ».

Cette titularisation leur permettra de passer tous les concours ouverts dans le secteur, leur permettant d’occuper des postes de responsabilité dans les années à venir », a dit le ministre.

Il a  tenu à rassurer ces cadres sur la garantie de leurs droits et l’incitation durant tout leur parcours professionnel.

Se félicitant de la reprise du dialogue avec les syndicats, le ministre a affiché sa prédisposition à le poursuivre avec les syndicats « sérieux » et réaffirmé que les décrets liés à la situation de certaines catégories étaient en cours de finalisation.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Wafabail : Indicateurs au 1er Trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.