Habiba Laklalech : Voici à quoi la nouvelle DG de l’ONDA doit sa nomination

Habiba Laklalech a été installée à la tête de l’ONDA après sa nomination par le Roi. Médias24 a fait témoigner sa ministre de tutelle Nadia Fettah et un ex collègue. Pour eux, cette ancienne collègue à la RAM de l’ex-DG de l'ONDA, Mohamed Zouhair El Oufir, n’aura aucun mal à poursuivre le travail de ce dernier grâce à son parcours professionnel et ses talents de négociatrice.

Habiba Laklalech : Voici à quoi la nouvelle DG de l’ONDA doit sa nomination

Le 12 février 2021 à 19h21

Modifié 11 avril 2021 à 2h50

Habiba Laklalech a été installée à la tête de l’ONDA après sa nomination par le Roi. Médias24 a fait témoigner sa ministre de tutelle Nadia Fettah et un ex collègue. Pour eux, cette ancienne collègue à la RAM de l’ex-DG de l'ONDA, Mohamed Zouhair El Oufir, n’aura aucun mal à poursuivre le travail de ce dernier grâce à son parcours professionnel et ses talents de négociatrice.

Après la traditionnelle cérémonie de passation de pouvoirs tenue ce vendredi 12 février à Rabat, en présence de sa ministre de tutelle du transport aérien, Habiba Laklalech a succédé à l’ancien directeur général Mohamed Zouhair El Oufir pour présider aux destinées de l’Office national des aéroports. L’occasion de dresser le portrait de celle que ses anciens collègues de la RAM qualifiaient de dame de fer au gant de velours.

Une expertise professionnelle qui a retenu l’attention de la ministre

Sachant que la nouvelle DG s’est très aimablement excusée en arguant d’un emploi du temps post-nomination trop chargé pour commenter sa nomination et son parcours, Médias24 a sollicité Nadia Fettah Alaoui, ministre du transport aérien, qui a pris l’initiative de présenter son profil pour la nomination.

« Ce n’est pas par solidarité féminine que Habiba Laklalech a retenu mon attention mais plutôt parce que son parcours professionnel recèle une légitimité totale pour occuper une telle responsabilité.

« Hormis ses excellentes capacités académiques qui peuvent être utiles pour un début de carrière, la nouvelle DG a surtout une grande expertise et des qualités de management de stratège remarquables.

Un secteur aérien fermé qui recèle peu de managers de sa qualité 

« De plus, je me dois de préciser que sachant que le secteur aérien est relativement fermé, il n’est vraiment pas aisé de trouver des managers de cette qualité qui sont passionnés par le métier aérien.

« En effet, au regard des nombreuses années d’expertise accumulées par vocation à la RAM, c’est une chance de l’avoir d’autant plus qu’elle va travailler dans un secteur voisin par des prismes différents car elle connait déjà l’ONDA comme client et prestataire de services avec ses anciennes responsabilités.

Un nouvel exemple de mérite au féminin

« Ceci-dit, sachant que la communauté féminine active lui a rendu un hommage vibrant, je ne vais pas cacher ma joie qu’une dame de cette qualité ait été nommée à ce poste de hautes responsabilités.

« A travers cette nomination, toutes les femmes du Maroc vont se sentir reconnues surtout les autres talentueuses qui attendent aussi de rejoindre le peloton de tête », explique Fettah, visiblement ravie qui ajoute que tous ces éléments biographiques ont rendu sa candidature plus qu’évidente.

Un collègue de 30 ans dithyrambique

Interrogé à son tour, un haut fonctionnaire de l’Etat qui l’a bien connue dans les rangs de la compagnie aérienne, est revenu anonymement sur ses brillants états de service.

Selon lui, « cette femme de dossiers, native d’Azrou, d’une très grande intégrité morale a une longue expérience dans les secteurs de la grande consommation, des télécommunications puis dans l’aérien ».

Des multinationales au secteur aérien

« A peine diplômée de l’école Polytechnique puis de l’école nationale supérieure des télécommunications de Paris, elle a fait ses premières armes chez Procter & Gamble entre 1995 et 2002 où elle a d’abord été assistante Brand Manager puis Brand Manger avant de rejoindre le 2ème opérateur de téléphonie mobile du Maroc, à savoir le groupe Meditel, où elle a occupé le poste de directrice marketing de 2002 à 2006.

 « Au terme de sa mission chez Meditel, elle a rejoint la RAM où elle a gravi tous les échelons jusqu’à devenir directrice générale adjointe puis administratrice de plusieurs filiales de la compagnie.

De simple directrice, elle a gravi les échelons jusqu’à devenir DGA

« En effet, elle a démarré en tant que directrice du département Audit interne et Organisation puis a été nommée en 2008 directrice de la stratégie de groupe puis directrice des systèmes d’information.

« Promue en 2010, elle devient la directrice générale adjointe en charge des finances et support, poste où elle montrera ses talents de négociatrice aux côtés de l’ex-PDG Driss Benhima lors de la crise de 2011 qui avait abouti à des milliers de licenciements.

« En 2013, Laklalech deviendra la présidente des conseils d’administration des sociétés Aéronautique Industries et Atlas Servair avant de cumuler le poste de DGA du pôle commercial de la RAM en 2014.

La RAM ou le tremplin incontournable pour diriger l’ONDA

« Durant ses quinze années à la RAM, elle a acquis une véritable expertise qui lui permettra de succéder sans aucun problème à l’ancien DG de l’ONDA sachant que ce dernier était également DGA à la RAM », conclut notre source qui qualifie l’ancien et la nouvelle DG de véritables pointures du secteur aérien.

Précisons que si Mohamed Zouhair El Oufir, est resté injoignable pour commenter le profil de celle qui lui a succédé, il serait toutefois injuste de ne pas saluer le travail qu’il a accompli depuis sa nomination en 2014 et en particulier l’ouverture du T1, très attendue et sans cesse reportée par ses prédécesseurs, alors qu’il a permis de doubler la capacité d’accueil du 1er aéroport du Maroc.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SNEP : INDICATEURS TRIMESTRIELS AU 31 MARS 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.