Le Maroc ne doit pas rater le virage de la digitalisation industrielle (UM6P)

Hafid Griguer, directeur du programme Innovation Lab for Operations (ILO) à l’Université Mohammed VI polytechnique (UM6P) à Benguérir, nous parle de la 4e révolution industrielle que le Maroc se doit de suivre pour garder sa compétitivité et satisfaire les normes internationales.

Le Maroc ne doit pas rater le virage de la digitalisation industrielle (UM6P)

Le 2 février 2021 à 10h57

Modifié 10 avril 2021 à 23h17

Hafid Griguer, directeur du programme Innovation Lab for Operations (ILO) à l’Université Mohammed VI polytechnique (UM6P) à Benguérir, nous parle de la 4e révolution industrielle que le Maroc se doit de suivre pour garder sa compétitivité et satisfaire les normes internationales.

La 4e révolution industrielle ne rime pas uniquement avec digitalisation, elle repose aussi, entre autres, sur le contrôle industriel avancé et l’assistance physique et cognitive aux opérateurs, rappelle M. Griguer.

La digitalisation industrielle peut prendre plusieurs formes : interopérabilité des systèmes, objets connectés, internet des objets, internet des équipements, monitoring et maintenance proactive.

Le contrôle industriel avancé, quant à lui, permet de faire du contrôle de qualité au fur et à mesure de la production et non pas uniquement à la fin.

“Dans cette transition, le Maroc ne peut pas se permettre de ne pas suivre le rythme de productivité et d’excellence opérationnelle exigées par les clients internationaux”,  affirme le directeur d’ILO. 

Cette transition concerne principalement les secteurs industriels exportateurs, où il y a une très grande compétitivité à l’international et nécessitent une efficience opérationnelle qui ne peut être réalisée qu’à travers la digitalisation.

“Mais il ne faut pas que cette transition nous coûte cher au niveau social et doit s’adapter au contexte socio-économique marocain.” précise-t-il. 

Il confirme que “rien ne peut remplacer l’être humain. La digitalisation industrielle intervient pour plus d’efficience et pour permettre à l’Humain d’être plus productif.”

Comme dans chaque transition, l’industrie a besoin d’un accompagnement. Il est donc nécessaire d’investir dans le capital humain à travers de la sensibilisation et des formations.

L’Innovation Lab for Operations de l’UM6P

Créé en 2018, l’ILO de l’UM6P a pour principales missions d’accompagner les acteurs industriels marocains et africains dans l’amélioration de leur compétitivité via la digitalisation industrielle mais également de soutenir l’innovation au sein de l’écosystème de l’UM6P. 

Le laboratoire comporte un programme de recherche et développement et un bureau d’études en ingénierie avancée, où plusieurs ingénieurs travaillent sur des problématiques liées à l’industrie 4.0 et répondent aux besoins des industriels.

Il est également doté d’un hub de laboratoires : le FabLab qui traite tous les aspects mécaniques et mécatroniques et le TechLab qui est axé sur le hardware, les essais et les analyses.

Enfin, il compte un FactoryLab qui propose un nouveau modèle de coopération avec le secteur industriel, où les industriels peuvent tester des solutions de digitalisation industrielle, développées par les autres laboratoires, à travers des démonstrateurs et ce, pour optimiser leurs investissements.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

JAIDA : communiqué de presse sur les indicateurs financiers T1-2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.