Bayt Al Hikma lance un appel pour la défense des libertés individuelles

Bayt Al Hikma a lancé un appel pour modifier et compléter les dispositions du code pénal relatives aux libertés individuelles. Les signataires de cet appel estiment que ces lois sont en décalage avec les aspirations des dynamiques citoyennes.

Bayt Al Hikma lance un appel pour la défense des libertés individuelles

Le 7 octobre 2019 à 12h27

Modifié 10 avril 2021 à 21h53

Bayt Al Hikma a lancé un appel pour modifier et compléter les dispositions du code pénal relatives aux libertés individuelles. Les signataires de cet appel estiment que ces lois sont en décalage avec les aspirations des dynamiques citoyennes.

« Plus de huit années après la promulgation de la Constitution de 2011 et l’adoption de nombreux textes juridiques progressistes, les violations flagrantes et alarmantes des droits individuels fondamentaux des citoyennes et citoyens marocains continuent d’être enregistrées », souligne d’emblée Bayt Al Hikma dans son appel.

Bayt Al Hikma souhaite mobiliser citoyens, politiciens et personnalités marocains afin d’œuvrer ensemble pour modifier et compléter ces lois décalées par rapport à la société et surtout avec les dispositions constitutionnelles, légales et institutionnelles du Royaume.

Les signataires de cet appel estiment que ces lois pénales sont en décalage avec les aspirations des dynamiques citoyennes en raison de leur non-respect de la liberté d’expression et de croyance, ainsi que de leur incompatibilité avec les conventions internationales des droits de l’homme ratifiées par le Maroc et l’esprit de la Constitution de 2011.

Ils déclarent « respecter les goûts, croyances, opinions et choix de vie de chacun, quels qu’ils soient, tout en affirmant que personne n’a le droit de diaboliser autrui sous le prétexte que ses sentiments sont atteints par l’expression de goûts, croyances, opinions ou choix de vie différents des siens ».

Les signataires réclament la « modification de toutes les lois pénales liberticides et qui portent atteinte aux libertés individuelles ».

Ils ont également mis en place « un comité de suivi pour la défense des libertés individuelles », qui sera chargé de rédiger des propositions de loi pour modifier et compléter les dispositions législatives liberticides en matière des libertés individuelles, de l’IVG et du droit de disposer de son corps dans le cadre du droit de présenter des propositions en matière législative.

Pour signer cet appel, il suffit d’envoyer le mot « JE SIGNE » à l’adresse mail suivante: [email protected]

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SALAFIN : indicateurs financiers du 3ème trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.