Les Marocains, premiers bénéficiaires de la nationalité espagnole en 2018

Les ressortissants marocains résidant en Espagne ont été à la tête des étrangers bénéficiaires de la nationalité espagnole en 2018, indique l’Institut national de la statistique (INE).

Les Marocains, premiers bénéficiaires de la nationalité espagnole en 2018

Le 11 juin 2019 à 14h50

Modifié 10 avril 2021 à 21h19

Les ressortissants marocains résidant en Espagne ont été à la tête des étrangers bénéficiaires de la nationalité espagnole en 2018, indique l’Institut national de la statistique (INE).

Ainsi, un total de 25.372 Marocains établis dans le pays ibérique ont acquis la nationalité espagnole l’année dernière, suivis notamment des Boliviens (8.157), des Equatoriens (7.996) et des Colombiens avec 6.846 individus, précise l’INE dans un communiqué.

Un total de 90.828 étrangers ont obtenu la nationalité espagnole en 2018, en hausse de 36,6% par rapport à l’année précédente. 47,1% de ces personnes sont des hommes et 52,9% sont des femmes.

Les personnes âgées entre 30 et 39 ans constituent la majorité des bénéficiaires de la nationalité espagnole en 2018.

Le nombre de Marocains établis légalement en Espagne était estimé à 812.412 personnes au 1er janvier 2019, un chiffre en hausse de 5,4% par rapport à une année auparavant, selon les derniers chiffres de l’Institut national de la statistique.

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

INVOLYS : CONVOCATION À L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DU 1ER NOVEMBRE 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Nadia Fettah présente le PLF 2022 au parlement

Covid : Khalid Ait Taleb réponds au parlement