Le ministère de la Santé augmente le salaire des directeurs des hôpitaux

Un nouveau décret porte augmentation de l’indemnité mensuelle de responsabilité accordée aux directeurs des centres hospitaliers régionaux et provinciaux et aux hôpitaux.

Le ministère de la Santé augmente le salaire des directeurs des hôpitaux

Le 3 mai 2019 à 10h32

Modifié 10 avril 2021 à 21h07

Un nouveau décret porte augmentation de l’indemnité mensuelle de responsabilité accordée aux directeurs des centres hospitaliers régionaux et provinciaux et aux hôpitaux.

Le décret 2.06.656 adopté jeudi 2 mai au Conseil de gouvernement, porte sur l’augmentation de l’indemnité mensuelle de responsabilité accordée aux directeurs des centres hospitaliers régionaux et provinciaux et aux hôpitaux, de façon à la rendre similaire à l’indemnité accordée aux chefs de divisions et aux chefs des services centraux.

Ce projet de décret vise à inciter les directeurs des Centres hospitaliers régionaux et provinciaux et les hôpitaux à s’acquitter convenablement de leurs tâches et à déployer davantage d’efforts, indique un communiqué publié à l’issue du Conseil de gouvernement.

Il ambitionne aussi d’encourager le plus grand nombre possible de fonctionnaires à se porter candidat à ces postes, afin d’élargir la base de sélection et permettre de la sorte de sélectionner du personnel qualifié à prendre en charge ces établissements de santé vitaux.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

ADDOHA : Résultats semestriels au 30.06.2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Nadia Fettah présente le PLF 2022 au parlement

Covid : Khalid Ait Taleb réponds au parlement