Terrorisme: Les USA relèvent le niveau d’alerte pour les voyages au Maroc

Après le Royaume-Uni, c'est au tour des Etats-Unis d'alerter sur un risque de terrorisme au Maroc.

Terrorisme: Les USA relèvent le niveau d’alerte pour les voyages au Maroc

Le 3 avril 2019 à 16h23

Modifié 11 avril 2021 à 2h41

Après le Royaume-Uni, c'est au tour des Etats-Unis d'alerter sur un risque de terrorisme au Maroc.

Dans un communiqué publié mardi 2 avril, l’ambassade des Etats-Unis au Maroc conseille à ses ressortissants au Maroc d’être prudents vu que « des groupes de terroristes continuent à préparer des attentats au Maroc ».

« Les terroristes peuvent attaquer sans avertissement, en ciblant des lieux touristiques, des moyens de transport, des marchés ou centres commerciaux et des installations gouvernementales locales », peut-on lire sur le document.

L’ambassade conseille ainsi à ses ressortissants qui voyagent au Maroc de:

– Rester vigilants;

– Eviter les manifestations et les foules;

– S’inscrire au programme Smart Traveler (STEP) pour recevoir des alertes et faciliter leur localisation en cas d’urgence;

– Suivre le département d’Etat américain sur Twitter et Facebook;

– lire le rapport sur la criminalité et la sécurité au Maroc.

Rappelons qu’en mars, après le meurtre de deux touristes scandinaves à Imlil, le Royaume-Uni avait également mis à jour son niveau d’alerte pour les voyages au Maroc.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SONASID: Avis rectificatif relatif à l’avis de convocation en assemblée générale ordinaire et extraordinaire

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Nadia Fettah présente le PLF 2022 au parlement

Covid : Khalid Ait Taleb réponds au parlement