Plus de 90 M€ pour un projet de ligne électrique entre le Mali et le Sénégal

Le 15 mai 2017 à 11h30

Modifié 15 mai 2017 à 11h30

Le Conseil d'administration de la Banque mondiale a approuvé vendredi, pour un montant de plus de 60 milliards de francs CFA (91, 5 millions d'euros), un projet portant notamment sur la construction d'une ligne électrique devant relier la sous-station de Kayes (Mali) à celle de Tambacounda.

Ce projet, dénommé Projet d'extension du système de transport électrique, ''permettra d'améliorer la fourniture d'électricité auprès des usagers'', souligne un communiqué relayé par l'agence APS.

Dans cette perspective, souligne le texte, il devrait augmenter ''considérablement le commerce de l'électricité au sein de l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS)''.

Selon Louise Cord, directrice des opérations de la Banque mondiale au Sénégal, ce dernier "possède l'un des meilleurs taux d'accès globaux à l'électricité en Afrique subsaharienne, mais son prix de production est relativement plus élevé que la moyenne régionale, et l'accès dans les zones rurales demeure faible''.

L'objectif de ce nouveau projet est de promouvoir le développement et le partage de l'électricité hydroélectrique, qui a été la clé de la réduction des coûts de l'électricité au Sénégal, au Mali et en Mauritanie.

Chacun de ces pays pourra accéder à des sources d'énergie nouvelles et plus diversifiées, garantissant plus de fiabilité et de flexibilité, tout en diminuant le coût de l'électricité.

Le projet proposé n'augmentera pas seulement le commerce de l'électricité entre les trois pays, mais intégrera le système OMVS au Système d'échanges d'énergie électrique ouest-africain (EEEOA). 

Selon le communiqué, le projet ''financera la construction d'une nouvelle ligne de transmission et des sous-stations associées pour renforcer et étendre le Réseau interconnecté de Manantali (RIMA), l'épine dorsale du réseau électrique OMVS''.

''La nouvelle ligne reliera l'actuelle sous-station de Kayes, au Mali, à la sous-station de Tambacounda au Sénégal, qui fait partie du système WAPP élargi [acronnyme de Système d'échanges d'énergie électrique oues-africain]. Elle sera ainsi connectée au système de l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie, OMVG).

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Centrale Danone : Convocation AGO 16 juin 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.