Louardi détaille les mesures de son plan anti-Ebola au Maroc

Le ministre de la Santé a détaillé mercredi 15 octobre les mesures prises pour prévenir l'entrée du virus dans le royaume. Il a rappelé qu'il n'y a aucun cas au Maroc et que les personnes en provenance des zones touchées par la maladie font l'objet d'un suivi étroit.  

Louardi détaille les mesures de son plan anti-Ebola au Maroc

Le 15 octobre 2014 à 16h09

Modifié 11 avril 2021 à 2h36

Le ministre de la Santé a détaillé mercredi 15 octobre les mesures prises pour prévenir l'entrée du virus dans le royaume. Il a rappelé qu'il n'y a aucun cas au Maroc et que les personnes en provenance des zones touchées par la maladie font l'objet d'un suivi étroit.  

Aucun cas d'Ebola n'a été enregistré au Maroc jusqu'à présent. C'est ce qu'a affirmé mercredi le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, lors d'une conférence de presse.

Le ministre a expliqué que le plan marocain de lutte contre Ebola se décline en quatre mesures principales:

– la détection précoce des cas de contamination par le virus, notamment en coordination avec la Royal air Maroc. Le ministre a précisé que les aéroports et les avions ont été équipés de caméras thermiques pour détecter les cas suspects.

– l'équipement sur le plan national de quatre laboratoires répondant aux critères mondialement reconnus en la matière pour effectuer les analyses rapides des cas suspects,

– la mise en place de mesures liées au diagnostic,

– la prise en charge des malades.

Le ministre a rappelé qu'un numéro vert est disponible pour répondre aux questions des citoyens.

Et d'ajouter que son département assure le suivi de 35 à 39 ressortissants principalement de Sierra Leone, de Guinée et du Libéria (pays les plus touchés par la maladie) qui sont entrés au Maroc pour y résider de façon permanente ou temporaire.

Toutefois, le ministre a reconnu que ces mesures demeurent insuffisantes pour faire face à ce virus, qui se propage de manière inquiétante, soulignant que la prévention de cette maladie passe aussi bien par le déploiement d'importants moyens matériels que par la bonne gestion et la gouvernance.

S'agissant de la demande du report de l'organisation de la CAN-2015, M. Louardi a indiqué qu'elle tire sa légitimité du règlement sanitaire international, des mesures préventives prises par certains pays en de pareille situation et des expériences antérieures qui ont clairement montré le risque que présente l'organisation de grands rassemblements en parallèle avec les crises sanitaires aigues.

Le ministère de la Santé a opté, à cet égard, pour le principe de la prévention et de la protection de la santé des citoyens, a précisé le ministre, ajoutant que l'OMS fait état de 8.399 cas de maladie à virus Ebola au 8 octobre 2014, dont 4.033 décès.

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : comptes et résultats semestriels 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Nadia Fettah présente le PLF 2022 au parlement

Covid : Khalid Ait Taleb réponds au parlement