La rencontre USFP-Istiqlal-Mohamed Hassad s’est déroulée dans un “climat serein“

Le numéro 2 de l’USFP, Habib El Malki analyse pour nos lecteurs la portée de la rencontre qui a réuni lundi 7 juin les leaders de l’USFP et de l’Istiqlal au ministre de l’Intérieur. M. Hassad a entamé en effet des consultations avec les leaders des partis politiques pour préparer les élections 2015.

La rencontre USFP-Istiqlal-Mohamed Hassad s’est déroulée dans un “climat serein“

Le 13 juillet 2014 à 8h58

Modifié 13 juillet 2014 à 8h58

Le numéro 2 de l’USFP, Habib El Malki analyse pour nos lecteurs la portée de la rencontre qui a réuni lundi 7 juin les leaders de l’USFP et de l’Istiqlal au ministre de l’Intérieur. M. Hassad a entamé en effet des consultations avec les leaders des partis politiques pour préparer les élections 2015.

Le ton est à l'apaisement concernant la préparation des élections 2015. Habib El Malki assure que les débats se sont déroulés dans un climat d’ouverture pour essayer de préparer d’un commun accord le terrain aux futures échéances électorales.

Pour le socialiste El Malki, ce processus de préparation constitue un tournant primordial dans la vie politique qui va faire vivre au Maroc sespremières élections démocratiques post-constitutionnelles.

La réunion a été l’occasion d’échanger leurs points de vue avec le ministre de l’intérieur qui a fait preuve de “compréhension et qui a instauré un nouveau climat de discussions“.

Pour illustrer son propos, il affirme que l’initiative du ministère de l’Intérieur de discuter avec les 8 principaux partis du Maroc est un progrès en soi qui tranche avec les anciennes pratiques qui réunissaient traditionnellement les 33 partis dans une cacophonie générale.

Affirmant que même si la réunion n’était qu’une prise de contact formelle, Mohamed Hassad a garanti l’impartialité de son administration territoriale en s’engageant à ne pas interférer dans le processus électoral.

Le ministre de l’Intérieur ne s’est pas prononcé clairement sur plusieurs points et a refusé de substituer la carte électorale par la carte nationale d’identité CIN.

Selon M. Malki, il est également resté vague sur le souhait de l’USFP et de l’Istiqlal créer une instance de contrôle de tout le processus électoral censée garantir la transparence et l’impartialité des élections communales de 2015.

Habib El Malki rappelle que ce n’est pas la première fois que son parti se retrouve engagé dans un bras-de-fer avec le ministre de l’Intérieur à qui il assure cependant laisser la porte ouverte pour un gentlemen’s agreement.

Se montrant indulgent avec Mohamed Hassad, il n’hésite cependant pas à imputer un éventuel échec des négociations au seul Abdelillah Benkirane dont il dit ne pas partager les valeurs et rejeter la culture du fait accompli.

Habib El Malki conclut que malgré le climat serein qui a marqué cette réunion, le bureau politique de son parti n’hésiterait pas à tirer les conclusions qui s’imposent si ses revendications n’étaient pas prises en considération.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

ATLANTA SANAD : Etats de synthèse au 31.12.2020 et Rapports pour AGO

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.