Nouvelles orientations pour la culture des palmiers dattiers

Malgré la forte hausse de la production, le Maroc est obligé d’importer 30% de ses besoins en dattes pendant le mois de Ramadan. Le ministère de l’Agriculture met en place de nouvelles orientations pour la filière.  

Nouvelles orientations pour la culture des palmiers dattiers

Le 10 juillet 2014 à 15h10

Modifié 10 juillet 2014 à 15h10

Malgré la forte hausse de la production, le Maroc est obligé d’importer 30% de ses besoins en dattes pendant le mois de Ramadan. Le ministère de l’Agriculture met en place de nouvelles orientations pour la filière.  

Une nouvelle directive stratégique sera mise en place par le département de l'Agriculture pour le développement de la filière phoénicicole, indique jeudi le ministère de l'Agriculture et de la pêche maritime.

En vue d'assurer l'approvisionnement du marché local par la production nationale et remédier à ses problématiques, l'Etat envisage de mettre en œuvre une série de mesures, dont la nouvelle directive stratégique du département de l'Agriculture qui regroupera de nouvelles orientations pour le secteur, relève un communiqué du ministère.

Il s'agit notamment du recours à l'importation de plants tubes, notamment de Mejhoul pour combler une partie du déficit en vitro plants du palmier dattier, de l'ajustement du mix variétal de la part de l'Institut national de recherche agronomique (l'INRA) et des laboratoires conformément à la demande afin de combler le déficit en vitro plants sur 2017-2019.

En outre, le ministère prévoit l'augmentation du volume de souches INRA pour atteindre 52.000 unités dès 2015, ainsi que le développement de 40 unités d'entreposage frigorifique de dattes, dont 20 à réaliser par le privé, et 20 par l'Etat, précise le communiqué.

Pour accompagner l'investissement privé sur cette composante, des mesures incitatives supplémentaires seront prises et un accompagnement sera assuré par l'Office national de conseil agricole (ONCA) à travers un plan de communication sur les meilleurs itinéraires techniques à adopter en vue d'assurer de meilleurs rendements, souligne la même source.

Le palmier dattier occupe une superficie de l'ordre de 50.000 ha, pour un effectif total de près de 5 millions de pieds, ce qui représente 4,8 pc du patrimoine phoénicicole mondial. Il est implanté principalement le long des vallées du Ziz et du Drâa.

Ce secteur est considéré prioritaire dans la stratégie d'intervention du département de l'Agriculture, compte tenu de son impact socioéconomique et environnemental dans les zones oasiennes.

En 2013, la production de dattes a atteint 117.000 tonnes, soit une hausse de 30 pc par rapport à l'année de référence 2010, sur une superficie de 50.000 hectares, contre 48.000 ha en 2010, précise le communiqué, qui ajoute qu'afin de couvrir la demande nationale, notamment durant la période de Ramadan, le Maroc a eu recours à l'importation de près de 30 pc de ses besoins en dattes.

Malgré les excellentes performances enregistrées, la filière fait face à un certain nombre de défis, relève le ministère, mettant l'accent sur le déficit de production de vitro plants et d'un mix variétal non adapté aux besoins des investisseurs, ce qui limite l'investissement au niveau de la filière notamment dans le cadre des projets de Partenariat Public Privé PPP.

Par ailleurs, le déficit en capacités frigorifiques limite le calendrier de commercialisation et le potentiel de commercialisation des producteurs.

En 2010, le développement de la filière phoénicicole avait fait l'objet d'un contrat programme signé entre le Gouvernement et l'Interprofession (Fimadattes).

Il vise la réhabilitation et la reconstitution des palmeraies existantes sur une superficie globale de 48.000 ha et l'extension des plantations à l'extérieur des palmeraies, sur une superficie de 17.000 ha. L'objectif est d'atteindre une production de 160.000 tonnes à l'horizon 2020.

(Avec MAP)


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

ADDOHA : Visa de l’AMMC sur la mise à jour annuelle du dossier d’information relatif au programme d’émission de billets de trésorerie

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Nadia Fettah présente le PLF 2022 au parlement

Covid : Khalid Ait Taleb réponds au parlement