Les chances du Raja contre le Bayern

Sur les sites des paris en ligne, le Bayern part largement favori, avec à la clé une victoire bavaroise par 3 buts d'écart ou plus. La presse spécialisée donne elle aussi l’avantage aux allemands. 

Les chances du Raja contre le Bayern

Le 20 décembre 2013 à 19h42

Modifié 11 avril 2021 à 2h35

Sur les sites des paris en ligne, le Bayern part largement favori, avec à la clé une victoire bavaroise par 3 buts d'écart ou plus. La presse spécialisée donne elle aussi l’avantage aux allemands. 

Il n’empêche qu’au vu de la belle prestation du Raja dans ce tournoi, tous les espoirs sont permis. 

«Le Bayern Munich est évidemment le grandissime favori de cette finale de la Coupe du Monde des Clubs. S'ils le veulent vraiment, les Allemands ont les moyens d'étriller le Raja Casablanca. Parions sur une victoire bavaroise par 3 buts d'écart ou plus», écrit le site de paris en ligne sospronostics.

Cruel pour le Raja, qui affrontera samedi 21 décembre (19h30 au stade de Marrakech) un véritable rouleau compresseur qui emporte tout sur son passage. Pour la Radio-Télévision belge francophone, «Franck Ribéry et ses coéquipiers vivront à Marrakech en toute logique l'apothéose d'une année en or marquée par quatre autres titres».

Dans le camp bavarois, les joueurs ne sont pas à Marrakech en touristes. C’est ce qu’affirme le correspondant d’al Jazeera en Allemagne, Abou Oubayda El Yandouzi. Selon lui, «les hommes de Pep Guardiola sont déterminés à arracher le 5ème titre de la saison et peu importe l’adversaire».

Pour le journal L’Equipe, les Rajaouis «affronteront les géants du Bayern Munich, en espérant enfin apporter le trophée à un autre club que ceux d'Europe et d'Amérique du Sud. Un espoir fou, comme le Raja».

RFI écrit pour sa part que «Le titre de champion du monde des clubs semble promis au Bayern Munich, samedi au Maroc, lors d'une finale inédite face au Raja Casablanca, modeste représentant du pays hôte qui joue toutefois sur un nuage depuis 10 jours, au point de faire croire à un nouvel exploit».

Pour le Raja, la tâche est loin d’être aisée

Pour réaliser l’exploit, les Verts devront battre une équipe impressionnante de facilité et de justesse technique, emmenée par des joueurs de très haut niveau comme Ribery (un des 3 finalistes du ballon d’or 2013), Philipp Lahm, Neueur, Mario Götze et ainsi de suite.

Le Bayern est l’auteur d’un quadruplé historique : la Ligue des champions, championnat d'Allemagne (où ils sont invaincus depuis plus de 40 matches), coupe d'Allemagne et supercoupe d'Europe.

Coaché par Pep Guardiola, l’un des meilleurs entraîneurs au monde, le Bayern de Munich est aujourd’hui considéré comme le meilleur club au monde et successeur légitime du Barça.

D’ailleurs, les supporters se rappellent sans doute de l’écrasante victoire du Bayern sur le Barça en demi-finale de ligue des champions 2013, par le score fleuve de 7-0 sur deux matchs.

En demi-finale du mondial des clubs, le club allemand n'a fait qu'une bouchée des Chinois de Guanghzou, champions d'Asie.

 «L'équipe est trop solide, trop déterminée et son entraîneur trop ambitieux pour laisser filer ce 5e trophée», affirme le président du Bayern, Karl-Heinz Rummenigge.

Tous les espoirs sont permis

Après la victoire héroïque du raja contre l’Atletico Mineiro, Faouzi Benzarti a déclaré que «l’équipe qui bat Ronaldinho n’a pas peur du Bayern». Il a assuré que les Verts ont la possibilité de rééditer l’exploit de ce mercredi au stade de Marrakech.

Contacté par Médias 24, Samir Chaouki, porte-parole du Raja, a déclaré que «le Raja affrontera la meilleure équipe au monde, mais affichera un beau visage, comme il l’a fait lors des matchs précédents de ce tournoi. (…) A chaque fois, nous avions un challenge élevé que nous avons réussi à relever». Et d’ajouter que «quand le Maroc le veut, quand il y a de la solidarité, nous pouvons aller très loin».

«Il y a de quoi être fier de ce qu’ont fait ces jeunes, a déclaré sur RFI l’entraîneur adjoint du Raja Hilal Et-Tair. On avait plus envie que l’adversaire ce soir (mercredi, ndlr). On a gagné ce match avec les tripes. Nous sommes désormais au sommet du football mondial. C’est plus qu’un rêve qui se réalise. Il faut se pincer pour y croire».

Pour Mouhssine Iajour, «le rêve n’est pas près de s’arrêter, et nous ferons tout pour qu’il continue jusqu’au coup de sifflet final contre le Bayern. Nous n’abandonnons jamais et cette équipe possède des ressources mentales inépuisables».

Soutenus par un public incroyable, les Rajaouis semblent donc capables de tout, au point de faire douter de l'issue de cette finale. Vivement samedi. 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Communiqué de presse POST AGO 2020 de CFG BANK

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.