Les à-cotés du match Raja-Atletico Mineiro

La victoire du Raja de Casablanca jeudi 18 décembre à Marrakech en demi-finale de la Coupe du Monde des Clubs a suscité des réactions dans divers pays du globe. Au Maroc, c’est l’évènement du moment et Médias 24 a collecté pour vous les à-cotés de cet évènement.  

Les à-cotés du match Raja-Atletico Mineiro

Le 19 décembre 2013 à 17h25

Modifié 27 avril 2021 à 22h23

La victoire du Raja de Casablanca jeudi 18 décembre à Marrakech en demi-finale de la Coupe du Monde des Clubs a suscité des réactions dans divers pays du globe. Au Maroc, c’est l’évènement du moment et Médias 24 a collecté pour vous les à-cotés de cet évènement.  

Le DVD du match déjà en vente à Derb Ghallef

A Derb Ghallef, on connait par cœur le marché marocain et on s’adapte très vite à la demande.

Alors que le reste de la ville exultait au coup de sifflet final, quelqu’un avait la tête aux affaires et commençait déjà à encoder la vidéo du match pour ensuite l’envoyer au duplicateur de DVD et ainsi pouvoir fournir les vendeurs du célèbre marché casablancais.

Mission accomplie pour le pirate puisque le matin suivant, les DVD étaient déjà en vente.

 

La joie des rivaux de l’Atletico Mineiro

Au Brésil, le malheur des supporters de l’Atletico Mineiro a fait le bonheur des autres. Et les autres, ce sont particulièrement les supporters de Cruzeiro qui ont fêté la victoire du Raja sans modération. Chambreurs, ils sont même allés jusqu’à bricoler le nom de l’avenue Raja Gabaglia de Bello Horizonte, ville hôte de l’Atletico Mineiro.

Fakhir pas rancunier

Limogé quelques jours avant la Coupe du Monde des Clubs, M’hammed Fakhir, dont le mérite a été reconnu par Faouzi Benzarti, n’a pas manqué d’exprimer sa joie après le match et féliciter à son tour le staff technique du Raja pour cette performance.

Blatter impressionné

Le président de la FIFA, Joseph Blatter, s’est dit impressionné par les supporters du Raja qui n’ont cessé d’encourager leur équipe par des chants enjoué. Il a ensuite félicité le Raja et a affirmé que le jeu produit était de qualité. Sur son compte twitter, il n’a pas manqué de signaler que la première Coupe du Monde des Clubs en Afrique aura un club africain en finale.

Un match suivi et commenté par diverses nationalités

Diffusé dans la plupart des pays du monde, le match a suscité des réactions sur les 5 continents.

Sur le site de la FIFA, des dizaines de nationalités sont représentées à travers les commentaires. De ces messages, une fierté arabe et africaine en ressort, confirmant ainsi l’adage selon lequel « la défaite est orpheline, la victoire a plusieurs pères ».  

Sur facebook, les pages officielles des clubs majeurs du continent africains ont félicité le Raja pour avoir réédité l’exploit du TP Mazembé, le club phare de la République Démocratique du Congo qui s’était qualifié en finale en 2010 après avoir éliminé un autre club brésilien, l’Internacional SC.

Du coté des médias, des titres du monde entier expriment la surprise des spécialistes du football. Et pendant que le journal « L’équipe » résume le match à un pénalty qu’il juge injustifié, de leur coté, les médias brésiliens reconnaissent le mérite du Raja dans cette victoire.

La bourde d’Eurosport

Il est vrai que la victoire du Raja était difficile à pronostiquer et que la cote des verts était très faible dans les sites de paris sportifs. Il est vrai aussi que Franz Beckenbauer parlait déjà d’un match contre Atletico Mineiro après la victoire des bavarois en demi finale contre Guangzhou Evergrande. Mais quelle ne fut pas la surprise de plusieurs téléspectateurs d’Eurosport en voyant, juste après la victoire du Raja, l’annonce de la diffusion d’une finale Bayern Munich contre … Atletico Mineiro.

Un optimisme euphorique

La magie du sport en général et du football en particulier c’est cette bonne humeur qu’ils insufflent à tout un peuple.

Dans les rues marocaines comme dans les status facebook, des images et des expressions comme « RAJA-OUI RONALDI-NON », le titre de notre article d’après match, sont à la mode. Dans un élan d’optimisme, nombreux supporters du football marocain revoient à la hausse leur évaluation du championnat local et s’autorisent même à rêver d’un titre historique. D’autres, peut être superstitieux, préfèrent s’attendre à une défaite en se disant que quel que soit le résultat en finale, le Raja nous aura rendu fiers.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Ciments du Maroc : Communiqué post Assemblée Générale Extraordinaire du 26 octobre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.