Sony lance la très attendue PlayStation4

Sony lance ce vendredi aux Etats-Unis la très attendue PlayStation 4 (PS4), sa console de salon de nouvelle génération dont le groupe japonais vante les capacités techniques et l'interactivité accrue avec internet et les réseaux sociaux.  

Sony lance la très attendue PlayStation4

Le 15 novembre 2013 à 8h28

Modifié 15 novembre 2013 à 8h28

Sony lance ce vendredi aux Etats-Unis la très attendue PlayStation 4 (PS4), sa console de salon de nouvelle génération dont le groupe japonais vante les capacités techniques et l'interactivité accrue avec internet et les réseaux sociaux.  

Les "gamers", férus de jeux vidéo, se sont rués sur les premières consoles PlayStation 4 (PS4), dernier-né du groupe Sony lancé aux Etats-Unis vendredi à la première heure.

Casey Karch, habitant de Washington, avait pris ses disposition pour mettre sa main sur cette console nouvelle génération: à 21H00 (01H00 GMT), il est allé prendre place dans la queue formée par les gamers ayant pré-commandé les 100 premières PS4 livrées à Gamestop, un magasin de Rockville, dans le Maryland.

 "Il y a une magie du premier jour", a-t-il expliqué. "C'est toujours génial de faire partie des premiers".

Placé en 21e position dans la file des gamers, Casey a dû attendre jusqu'à minuit, heure à laquelle des dizaines de magasins des Etats-Unis ont commencé à vendre le dernier-né du géant de l'électronique japonais.

 "Je vais rentrer à la maison et jouer (à la nouvelle version du jeu) Killzone, et puis dormir quelques heures", a-t-il annoncé à l'AFP, une fois la précieuse console dans les bras. C'est sur des fans comme Casey Karch que compte Sony pour l'emporter face à Microsoft, qui lance la semaine prochaine sa nouvelle Xbox One.

A Rockville, en tout cas, les gamers loyaux à la Playstation étaient plutôt préoccupés par autre chose: que les stocks de la console s'épuisent avec la frénésie d'achats des fêtes de fin d'année. C'est même pour cette raison que Jesse Rosario, en 31e place sur la liste, était venu faire la queue.

"C'est la PlayStation 4, elle va être épuisée", a-t-il assuré. "J'ai eu la PS1, la PS2 et la PS3", a-t-il raconté, expliquant avoir déjà acheté un nouveau jeu "Call of Duty" et un jeu de basketball pour étrenner sa PS4.

D'autres expliquent préférer la Playstation à la Xbox car ils craignent sur cette dernière une connexion internet et une caméra obligatoires et permanentes, deux aspects ayant déclenché la colère des gamers et sur lesquels Microsoft a finalement rétropédalé. "Je ne veux pas de caméra sur moi. Ça ne me plaît pas", a déclaré Chris Jones, un des acheteurs de PS4.

Avec un petit enfant à la maison, Chris explique qu'il ne jouera qu'à des jeux sur disques, pas en ligne. "Tout le monde n'est pas bien intentionné en ligne".

Popularité croissante des jeux gratuits en ligne

Successeur de la PlayStation 3, lancée en 2006 et écoulée depuis à quelque 77 millions d'exemplaires selon le cabinet de recherches IDC, la PS4 sortira ensuite en Europe, puis au Japon en février 2014, où la console pâtit de retards dans le développement de jeux.

"Des millions de gamers attendent impatiemment le lancement de la PlayStation 4", résume l'analyste Scott Steinberg, de TechSavvy Global. "Elle va contribuer (…) à établir la nouvelle position des consoles de salon dans un monde de plus en plus marqué par les smartphones, les tablettes et les jeux en ligne gratuits, sociaux et en ligne", pointe-t-il.

Le lancement de la console de Sony intervient une semaine avant celui de sa grande concurrente, la Xbox One de Microsoft. A 399 dollars (399 euros en Europe), la PS4 est moins onéreuse que la Xbox One (499 dollars). "Avec la PS4, nous voulions faire une machine aux performances très élevées à un prix bas, pour qu'il y en ait une dans tous les salons dans le monde entier", résume auprès de l'AFP Adam Boyes, vice-président de Sony Computer Entertainment America.

"Nous avons créé une machine capable de choses incroyables", assure-t-il en présentant l'appareil à l'AFP. "Comme pour un couteau suisse, nous avons gardé le meilleur de ce que nous ont appris les appareils mobiles pour le mettre dans la console".

Parallèlement aux capacités techniques de la machine, les possibilités d'interaction sur les réseaux sociaux ont été largement accrues: un simple bouton sur la manette de la PS4 permet ainsi de partager sur Facebook de petites vidéos ou des captures d'écran de jeux.

Les jeux vont évoluer

Des images des jeux peuvent aussi être facilement envoyées sur Twitter et les joueurs peuvent inviter leurs contacts à suivre leurs exploits vidéoludiques en direct, via une retransmission en streaming sur des plateformes dédiées.

Les programmeurs de jeux, eux, se réjouissent des nouvelles perspectives qu'offrent les capacités de la machine. "C'est sûr, les jeux seront encore plus incroyables et réalistes à l'avenir", pointe Sylvain Trottier, de l'éditeur français Ubisoft, pour qui il est chargé de développer le "hit" "Assassins Creed: Black Flag" pour les consoles de nouvelle génération. "On peut en faire plus avec les consoles de nouvelle génération", abonde Daniel Suarez, d'Activision, l'éditeur de "Call of Duty: Ghosts".

 "Au fur et à mesure que les développeurs vont s'habituer à ces systèmes, travailler avec Sony ou Microsoft, les jeux vont évoluer, et devenir plus beaux, plus agréables à jouer", prédit-il.

Ces nouvelles consoles vont ouvrir des portes, garantit-il, évoquant des jeux joués en réalité virtuelle, des systèmes de contrôles par le mouvement encore améliorés, "et des choses auxquelles on n'a même pas encore pensé".

"On est juste au moment où on a un petit aperçu de ce qui va être possible", assure encore Daniel Suarez.

La popularité croissante des jeux en ligne gratuits contribue à modifier en profondeur le secteur, mais les consoles de salon devraient y survivre, assure Adam Boyes.

"Les jeux mobiles, c'est comme des snacks. On aime manger un petit paquet de chips, mais on ne dit à personne qu'on en a mangé un, et on se sent un peu coupable", sourit-il: "Mais tout le monde veut un vrai dîner. Et le vrai dîner, c'est ce que fait la PlayStation sur un téléviseur".


(AFP)

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc, communication trimestrielle T4 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.