La nomination de Khalid Safir à Casa très bien accueillie

Sa nomination comme wali du Grand Casablanca est accueillie avec satisfaction par différents acteurs culturels et associatifs de premier plan qui ont gardé de son précédent passage à Casa, le souvenir d'une grande efficacité.

La nomination de Khalid Safir à Casa très bien accueillie

Le 15 octobre 2013 à 20h19

Modifié 15 octobre 2013 à 20h19

Sa nomination comme wali du Grand Casablanca est accueillie avec satisfaction par différents acteurs culturels et associatifs de premier plan qui ont gardé de son précédent passage à Casa, le souvenir d'une grande efficacité.

Si l’on ne se trouvait pas devant un dossier sérieux et pour tout dire, grave, on aurait écrit que c’est une sorte de jeu de chaises musicales. En tous les cas, Mohamed Boussaïd, wali du Grand Casablanca, est devenu ministre des Finances. Et le secrétaire général de ce ministère, Khalid Safir, a été nommé par le Roi Mohammed VI, wali de la région du Grand Casablanca mardi 15 octobre en conseil des ministres. Le tout en moins d'une semaine.

Les propos du Roi sur la capitale économique sont encore dans tous les esprits et les Casablancais ont bien compris que ce n’est pas un problème d’hommes mais de gouvernance, voire de système. Malgré cela, nous avons constaté ce mardi en fin de journée, combien de nombreux acteurs associatifs et quelques grandes figures de la vie culturelle et sociale de la ville, se félicitaient du retour de Khalid Safir.

Car Khalid Safir est bien connu des Casablancais. En 2006, il est nommé gouverneur de la préfecture d’El Fida-Mers Sultan où il fait un travail que les connaisseurs jugent remarquables. A les en croire, il a laissé son empreinte et suscité un profond respect de la part de la population et des acteurs associatifs.

Il est d’ailleurs président du comité de pilotage de l’opération de réhabilitation de l’ancienne Médina de Casablanca. Opération qui a commencé, suivez mon regard, par l’assainissement, partie invisible, coûteuse et ardue. Pour tout dire, il a la réputation de quelqu’un qui préfère le travail de fond au ravalement de façades.

Sa nomination quatre jours à peine après les propos du Souverain concernant la gouvernance de Casablanca va susciter bien des commentaires. Elle montre, selon ce fin connaisseur des arcanes de la ville, qui a beaucoup côtoyé Khalid Safir, que les propos du Roi correspondent à un diagnostic de fond et annoncent une rupture dans les gestion des villes.

Khalid Safir est par ailleurs président du groupe X-Maroc, l’association des anciens de Polytechnique. Il est considéré comme un brillant commis de l’Etat. Son expérience l’a également porté à l’Odep et à la Trésorerie générale. Un Casablancais pur jus, que l’on dit amoureux de sa ville, dont on attend les premiers pas avec curiosité.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

AFRIC INDUSTRIES : Indicateurs trimestriels au 30/06/2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.