Le Conseil de la Concurrence tient sa 27ème session

L'examen du dossier de la récente hausse du prix du lait et les modalités de vente de billets électroniques par Royal Air Maroc dénoncées par des agences de voyage dominent les travaux de la 27ème session du conseil de la concurrence, tenue jeudi à Rabat.  

Le Conseil de la Concurrence tient sa 27ème session

Le 10 octobre 2013 à 14h35

Modifié 10 octobre 2013 à 14h35

L'examen du dossier de la récente hausse du prix du lait et les modalités de vente de billets électroniques par Royal Air Maroc dénoncées par des agences de voyage dominent les travaux de la 27ème session du conseil de la concurrence, tenue jeudi à Rabat.  

«Il s'agit de présenter les résultats des études du dossier de la hausse du prix du lait, tel que soumis par le gouvernement à l'appréciation du Conseil, et de la plainte pour entente au sujet des ventes électroniques de RAM» a déclaré à la presse le président du Conseil de la concurrence, Abdelali Benamour, en marge de cette session.

La saisine relative à certaines pratiques anti-concurrentielles émanant de la Société marocaine des tabacs à l'égard des détaillants, sera également étalée, lors de cette session, dernière en fait, au titre du présent mandat qui s'achèvera le 13 courant, ajoute-t-il.

Les demandes d'avis et saisines, se trouvant encore entre les mains du Conseil ou celles qui seront prochainement exposées à son expertise seront soumises à l'aval du prochain Conseil après réforme de la loi 06-99 sur la liberté des prix et de la concurrence et nomination, bien évidemment, des nouveaux membres, précise-t-il.

Dans son allocution d'ouverture, M. Benamour a annoncé qu'il sera procédé également, lors des travaux de la 27ème session, à la présentation des résultats d'une saisine relative à l'annonce de contrats publics via les sites électroniques et la situation de la concurrence dans le marché de gardiennage privé au Maroc, outre les résultats d'une enquête sur la concurrence dans le secteur de l'insuline.

M. Benamour a également fait état d'une moyenne d'environ 10 dossiers traités par an par le Conseil, dès sa création.

Le président a passé ultérieurement en revue les différentes activités auxquelles le Conseil a pris part, tant au niveau national qu'international. Mettant en exergue son rôle de médiateur, il a dans ce sens évoqué l'organisation récemment par le Conseil d'un workshop consacré à la présentation des résultats de l'étude sur la concurrence dans le secteur de la communication audiovisuelle.

Figure en outre à l'ordre du jour de cette session, un exposé sur les activités du Conseil réalisées depuis la tenue de la 26ème session et l'adoption du procès-verbal de ladite session.

Le Conseil de la concurrence qui veille au respect du libre jeu de la concurrence dans le cadre de l'économie de marché, se donne également comme prérogatives d'étudier la concurrentiabilité de différents secteurs et branches d'activité tout en intervenant, en cas d'ententes anticoncurrentielles pouvant empêcher, restreindre ou fausser le jeu de la concurrence, de position dominante ou encore en cas de concentration de nature à porter atteinte à la concurrence.

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Ciments du Maroc : Post Conseil d’Administration du 23 mars 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.