Affaire Hamid Chabat, prochaine audience le 24 novembre

La cour d’appel de Rabat vient de fixer une autre audience pour écouter les plaidoiries dans le dossier opposant Hamid Chabat  à Abdelouahab El Fassi. L’avocat de l’accusation, Nouamane Sadiq expose ses arguments.

Affaire Hamid Chabat, prochaine audience le 24 novembre

Le 2 octobre 2013 à 18h02

Modifié 2 octobre 2013 à 18h02

La cour d’appel de Rabat vient de fixer une autre audience pour écouter les plaidoiries dans le dossier opposant Hamid Chabat  à Abdelouahab El Fassi. L’avocat de l’accusation, Nouamane Sadiq expose ses arguments.

Comme nous l’avions annoncé mardi 1er octobre, la cour d’appel de Rabat a effectivement reporté sa décision pour le 24 novembre prochain. Au menu de cette prochaine séance, la défense et l’accusation présenteront leurs plaidoyers. L’audience sera ouverte au public. « C’est déjà pas mal. En première instance, le juge n’avait même pas voulu écouter nos témoins », commente satisfait Nouamane Sadiq, membre du collectif des avocats qui ont déposé un recours pour invalider l’élection de Hamid Chabat, au poste de secrétaire général du parti de l’Istiqlal.

Rappel des faits.

Du 29 juin au 1er juillet dernier, à l’issue du 16ème congrès du conseil national du parti de l’Istqlal, un courant réformiste se manifeste. Il est appelé «sans répit pour la défenses des fondements du parti». Il est formé par des membres éminents du parti, l’un des derniers à l’avoir rejoint n’est autre que Mohamed El Khalifa. Les leaders en sont Abdelouahed El Fassi, Abdelhak Tazi, Mohamed Benjelloun Al Andaloussi

C’est donc à l’issue de cette session extraordinaire du parti de la balance, qu’une plainte a été déposée. Elle se fonde sur une requête pour invalidation de l’élection de Hamid Chabat. Et dans son corollaire, elle demande l’annulation de la désignation des membres du comité exécutif et de l’ensemble des instances dirigeantes.

Le 19 octobre 2012, un recours en annulation de l’élection de Hamid Chabat est déposé au tribunal de 1ère instance de Rabat. A l’origine, se trouvent Anas Bensouda et Hamdoun Hassan, tous deux membres du Conseil National du parti. L’audience du 15 février 2013 au TPI s’est soldée par une mise en délibéré. La date du 1er mars 2013 a été fixée pour l’audience qui a suivi. Ce délai a été accordé pour la défense de Hamid Chabat afin de présenter de la documentation au tribunal. La cour a finalement rejeté le recours pour invalidation de l’élection du secrétaire général du parti et des autres requêtes du dossier.

Devant la cour d’appel de Rabat, la 2ème audience s’est tenue le 8 juillet 2013. Cette dernière a statué sur un report de l’examen de la validation du recours. Motif ? Octroi d’un délai à la défense de Chabat pour préparer sa réponse.

Pour leur part, les plaignants sont formels. «Nous avons constitué un dossier comptant une quarantaine de violations de la légalité», accuse Me Sadik, avocat inscrit au barreau de Casablanca.

La séance du mardi 1er octobre a redonné de l’espoir à l’accusation. Selon Me Sadik, la liste des violations est longue, allant de la violation de la règlementation intérieure du parti, de la loi sur les formations politiques, aux accusations de populisme et à de nombreux dysfonctionnements.

«Mais l’une des plus importantes violations à mon sens, demeure la liste des 450 votants qui se sont retrouvés 1.000 », précise-t-il. «Nous détenons les preuves de ce que nous avançons. Nos justifications portent les signatures de Abbas El Fassi et de Abdelouhad El Fassi», explique-t-il.

Autres faits. «Des noms comme ceux des frères Benzéroual, qui sont des députés du PAM, que l’on a retrouvé sur cette liste!», s’exclame-t-il. Il en va de même de l’élection du cas Rachid Filali. Il a été nommé au sein du comité exécutif du parti, en se maintenant à son poste au ministère de l’Intérieur.

Médias 24 promet à ses lecteurs dans les plus brefs délais, la liste exhaustive des accusations portées à l’encontre de Hamid Chabat. A suivre.


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : Communication semestrielle 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.