L’étonnant message du secrétaire général des CCI du Golfe

Abdulrahim Hassan Naqi, SG de la Fédération des chambres du Conseil de coopération du Golfe, met en garde contre l’instrumentalisation de la religion.  

L’étonnant message du secrétaire général des CCI du Golfe

Le 10 mai 2013 à 16h09

Modifié 10 mai 2013 à 16h09

Abdulrahim Hassan Naqi, SG de la Fédération des chambres du Conseil de coopération du Golfe, met en garde contre l’instrumentalisation de la religion.  

A l’issue de ce forum, auquel ont participé plus de 120 entreprises du Golfe, quel bilan pourrait-on dresser ?

Nous avons constitué une commission qui se chargera de suivre les projets des pays du Conseil de Coopération du Golfe au Maroc.

La création du Fonds commun de sécurité alimentaire, qui verra le jour dans deux mois si tout se passe comme prévu, est incontestablement le partenariat le plus marquant que nous ayons réalisé. Un projet qui revêt une importance capitale dans une conjoncture difficile à tous points de vue, et qui démarrera avec 100 millions de dollars pour atteindre, à terme, 1 milliard de dollars.

D’autre part, nous avons discuté avec les ministres et les responsables de l’événement des opportunités d’investissements offertes par le Maroc ainsi que des obstacles et nous avons eu des réponses sans détour. Nous prévoyons des investissements dans les domaines de la santé et de l’agriculture. Les investissements dans le pays vont connaître, dans les prochaines années, un élan spécial.

Khalil Ben Abdellah Khanji a déclaré que les pays du Conseil de Coopération du Golfe comptent investir, au Maroc, 100 milliards de dollars pour les dix prochaines années. Faut-il prendre sa déclaration pour argent comptant ?

Je n’ai pas connaissance des détails de ce montant. Mais il est clair qu’aujourd’hui, les investissements réalisés au Maroc restent insuffisants compte tenu des potentialités que propose le pays. Grâce à ce forum, et au développement économique et politique que connaît le Maroc, nos échanges seront amenés à se fluidifier davantage.

A votre avis, qu’est-ce qui pourrait contribuer au développement de la coopération entre le Maroc et le Golfe ?

La Corée du sud a bâti son industrie et sa croissance sans pétrole ni gaz. La Turquie aussi d’ailleurs, qui a porté ses exportations à 150 milliards de dollars vers plus de 190 pays. Sachant que la Turquie – un pays laïc – est dirigée par un parti à référentiel islamique, qui ne mêle pas la religion à la politique. C’est le message que j’adresse aux pays arabes : il faut séparer la religion de l’Etat.

Bien entendu, certains ne seront pas d’accord avec moi, certains auront des réserves, je ne prône pas des principes révolutionnaires, mon message est tout simple : si vous souhaitez avancer, gardez-vous d’instrumentaliser la religion, car celle-ci doit être confinée à la sphère privée. Autrement, nous serons condamnés à revenir en arrière !


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Ciments du Marocc : Post Conseil d’Administration du premier semestre de l’exercice 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.