Viol de Wiam: une marche à Casa pour dénoncer les crimes pédophiles

Un collectif d’artistes et de personnalités marocaines a organisé dimanche 5 mai à Casablanca, une marche contre la pédophilie.

Viol de Wiam: une marche à Casa pour dénoncer les crimes pédophiles

Le 6 mai 2013 à 12h50

Modifié 27 avril 2021 à 22h17

Un collectif d’artistes et de personnalités marocaines a organisé dimanche 5 mai à Casablanca, une marche contre la pédophilie.

La marche a commencé à 10 h du matin sur la Corniche de Casablanca et a connu la participation de plusieurs associations et organisations de la société civile.

La marche a appelé à une condamnation ferme de ce genre d’actes. Les participants ont lancé un appel au gouvernement pour promulguer une loi spécifique criminalisant la pédophilie. «Il ne faut pas se contenter de faire une marche puis rentrer chez soi. Le gouvernement doit prendre des mesures sérieuses vis-à-vis de ce genre de crime. Nous plaidons pour la prison à vie de ce malfaiteur» s'indigne Bouchra Ijourk, actrice et réalisatrice marocaine, qui a participé à la marche.

Don Bigg, Rachid Idrissi, Momo et d’autres personnalités opérant dans différents domaines ont pris part à cette manifestation. Plusieurs associations ont également participé telles que « Marocains et Fiers », « Rayhana », « Touches pas à mes enfants », « Organisation des Pionniers- Enfants du Maroc » et d’autres. Des représentants de partis politiques étaient également présents pour dénoncer cet acte criminel.

« La peine de mort contre la violence »

La tragédie de Wiam a secoué la société. La marche vise à alerter la société sur la banalisation d’un tel acte. «Le cas de Wiam n’est qu’un exemple parmi d’autres. Il faut arrêter ce massacre en appliquant les sanctions les plus extrêmes sur ce genre de crime» appelle Abdeslam El Boussiri, membre du Conseil national de l’Association des Pionniers – Enfants du Maroc. Par ailleurs, plusieurs acteurs ont plaidé pour l’application de la peine de mort contre la violence des enfants.

«Il faut donner l’exemple pour éviter que ce genre d’actes se reproduise. Cela n’arrive pas qu’aux autres, Wiam n’est qu’un cas parmi d’autres. Ça pourrait être ma fille ou la votre» affirme une participante. « Il faut prendre conscience que nos enfants sont en danger» rajoute-t-elle.

«Protégeons nos enfants», «La peine de mort contre la violence» et d’autres slogans ont été lancés lors de la manifestation, dénonçant tous la violence contre les enfants.

Cette manifestation a été l’occasion de soulever la question de la violence contre les enfants et de lutter contre la pénalisation légère de la pédophilie. Les participants ont demandé la plus grande sévérité à l'égard du criminel pour la victime Wiam, pour donner l’exemple à la société marocaine.


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Communiqué Financier de Wafabail

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.