Avec Kenza Mall, la franchise se décline sur le Net

Un an après le lancement du site de vente en ligne de la Redoute au Maroc, Kenza Mall multiplie les projets. Prochaine étape : Diamantine et Cosmos.

Avec Kenza Mall, la franchise se décline sur le Net

Le 6 mai 2013 à 12h12

Modifié 6 mai 2013 à 12h12

Un an après le lancement du site de vente en ligne de la Redoute au Maroc, Kenza Mall multiplie les projets. Prochaine étape : Diamantine et Cosmos.

Kenza Mall, fondé en 2010 par Thomas Bincaz et Karim Zaz, poursuit son développement dans l’e-commerce. Les deux entrepreneurs parient sur l’essor de la vente en ligne au Maroc, qui connaît un développement rapide. Parti de zéro il y a quelques années, le secteur du commerce en ligne représente aujourd’hui un chiffre d’affaires d’environ 750 millions de DH, avec une croissance très soutenue depuis ces dernières années.

L’entreprise, en quelques années, est parvenue à se positionner comme un interlocuteur pour les enseignes marocaines ou étrangères voulant se lancer dans la vente en ligne de leurs produits. « Notre démarche consiste à prendre en charge, pour le compte de l’enseigne, la commercialisation de ses produits de A à Z » explique le directeur général de Kenza Mall Thomas Bincaz. L’entreprise est en mesure de mettre au point, gérer et exploiter le site internet, gérer le stock et assurer la livraison des produits jusqu’au client final.

Un an après le lancement de Laredoute.ma, Kenza Mall indique être en phase avec ses prévisions et se positionne d’ores et déjà comme « l’un des leaders » de la vente de vêtements au Maroc, avec un panier moyen entre 800 et 1200 DH selon les mois. « Nous sommes au dessus de nos objectifs depuis le sixième mois d’activité ; et au cours de la première quinzaine de janvier, nous avions déjà réalisé l’équivalent de notre chiffre d’affaires 2012 » souligne Thomas Bincaz. L’objectif pour 2013 consiste à multiplier par trois ou quatre le chiffre d’affaires de la Redoute.

Une partie des articles du catalogue français est proposée au Maroc, soit environ 65 000 références sur les 250 000 existantes. Certaines marques, pour lesquelles l’exclusivité au Maroc est détenue par un autre opérateur, ne sont pas disponibles. Le mobilier n’est pas non plus distribué en raison des coûts de livraison. Pour l’électroménager, absent du site Laredoute.ma, Kenza Mall envisage de recourir au catalogue de produits de l’enseigne marocaine Cosmos.

Dans les prochains mois, Kenza Mall prévoit deux lancements de sites d’e-commerce au Maroc : la marque de prêt à porter Diamantine, sans doute avant le ramadan, et l’enseigne d’électroménager Cosmos, qui compte 7 magasins au Maroc, en juin ou en septembre. Ces deux sites viendront compléter le portefeuille de Kenza Mall, constitué du site de vente privée Knooz.ma dont l’activité est « à l’équilibre » et du site d’e-commerce Kitea.ma, lancé en février 2013.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Le communiqué financier de TAQA Morocco au 30 juin 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.